• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les résultats des tests de détection du glyphosate sont connus en Charente, et ils ne sont pas bons

L'huissier contrôle les flacons de prélèvements / © Jérôme Deboeuf, France 3 Poitou-Charentes
L'huissier contrôle les flacons de prélèvements / © Jérôme Deboeuf, France 3 Poitou-Charentes

Sans surprise les tests de dépistage du glyphosate dans les urines sont mauvais en Charente, à Ruffec. Des quantités parfois 10 fois supérieures à la norme ont été relevées  dans les urines;

Par Sophie Goux

Les prélèvements d'urine avaient été faits le 16 mars dernier en présence d'un huissier de justice. Ce jeudi, les résultats d'analyses ont été communiqués à la population, et sans surprise, ils révèlent la présence importante de glyphosate dans les organismes. Des doses parfois très supérieures à la normale. Le seuil maximal autorisé dans l'eau potable est de 0,1 microgramme par millilitre et dans les analyses effectuées sur les urines, la moyenne se situe autour de 1,2 ou 1,3 avec, parfois, des pointes à plus de 3.
Comme l'explique le collectif Vigilance-Ogm-pesticide 16 à l'initiative de ces prélèvements, les agriculteurs ne sont pas les seuls utilisateurs du glyphosate. Les particuliers et la SNCF par exemple y ont beaucoup recours. Le collectif  souhaite d'ailleurs porter plainte contre l'État pour avoir accordé les autorisations de mise sur le marché de ce produit.
 

Le glyphosate, le pesticide le plus vendu au monde


Le fait est que le glyphosate est l'herbicide le plus vendu dans le monde. Il est breveté, fabriqué et commercialisé par la firme Monsanto depuis 1974 sous le nom de Roundup. Monsanto récemment racheté par l'Allemand Bayer, fait face à de très nombreux procès aux États-Unis et en Europe. En France, l'agricuteur charentais Paul François mène un combat depuis des années pour faire condamner Monsanto pour les conséquences de son exposition au Lasso ( un autre herbicide de Monsanto) en 2004. En avril dernier, le tribunal correctionnel de Lyon a donné raison pour la 3ème fois à Paul François dans son combat contre la multinationale américaine.


Le département de la Charente, se classe dans le top 5 des plus gros consommateurs de glyphosate, avec la Charente-Maritime  et la Gironde. En 2016, la Charente et la Charente-Maritime avaient consommé 280,6 tonnes de ce produit. Et ils ne sont pas les seuls en france à consommer du glyphoaste :
 
Les départements accros au glyphosate en 2017 / © France Télévisions
Les départements accros au glyphosate en 2017 / © France Télévisions

Une nouvelle session de prélèvements et d'analyses aura lieu début juin à Cognac.


Reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Christophe Pougeas. Intervenants :Pierre-Marie Coiteux, utilisateur du test, Membre d'EELV. Monique Petit, utilisatrice du test. Nicole Bonnefoy, sénatrice PS  de Charente. 
Résultats des tests de dépistage du glyphosate en Charente
Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Christophe Pougeas.

Sur le même sujet

Le feu est maîtrisé au parking Salinières

Les + Lus