Cet article date de plus de 3 ans

Soyaux : un bus une nouvelle fois caillassé dans le quartier Champ-de-Manœuvre

Ce nouvel incident a eu lieu ce samedi 28 avril à 14 heures. "Quelqu'un pourrait être blessé un jour", déplore un délégué syndical de la STGA.
© FR3PC
Ce samedi 28 avril, la Société de Transport de Grand-Angoulême, la STGA, a décidé de ne pas desservir les arrêts du quartier Champ-de-Manœuvre, à Soyaux, jusqu’à la fin du service.

En cause : le nouveau caillassage d’un bus de la ligne 6, à 14 heures. Un incident qui tend à se répéter ces derniers mois. Déjà fin mars, des restrictions de circulation ont été prises pendant plusieurs jours après un incident similaire.



"C'est un jeu"


"C’est un jeu. Dès qu’ils voient le bus passer, ils le caillassent, à toute heure", déplore Patrick Trillaud, délégué FO. "Ce sont des gamins d’une dizaine d’années qui font ça, donc on n’a pas peur, mais c’est embêtant. La police tourne dans le quartier, mais sans résultat, c’est dommage", regrette-t-il.

Ce lundi, le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) doit se réunir pour décider des suites à donner.

"Il n’y a malheureusement pas de solution miracle", constate Jean-François Urvoy, délégué CFDT.

La solution extrême serait de ne plus desservir le quartier, pas seulement de façon ponctuelle, mais de façon sérieuse. Mais cela pénaliserait certaines personnes.


Et de souligner :

"Jusqu’à présent ce ne sont 'que' des dégâts matériels. Mais quelqu’un pourrait être blessé un jour."


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports transports en commun faits divers