"Un jour spécial" : la flamme olympique fait le bonheur des spectateurs en Charente

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

Ce vendredi 24 mai passait dans les rues de Charente le cortège de la flamme olympique. Groupes scolaires, familles ou simples curieux, cet évènement a rassemblé de nombreuses personnes, notamment à Angoulême.

"Regarde ! Il y a le camion des mascottes qui passe !", entend-on aux abords de l'avenue des Maréchaux, située à Angoulême. Dans les rues de la capitale française de la bande dessinée, les spectateurs ne sont pas venus pour son célèbre festival, mais pour acclamer et applaudir les porteurs de la flamme olympique.

"Une vraie fête"

Pendant toute cette journée du 24 mai, la flamme olympique s'est baladée dans le département de la Charente. L'étape finale de ce passage en terre charentaise ne pouvait que s'arrêter à Angoulême. Des personnes de tout le département sont venues assister aux festivités, mais pas seulement.

C'est le cas de cette famille venue de Gironde. "On arrive de Libourne, car le grand-père de la famille fait partie des porteurs dans le relais collectif, raconte Catherine Labat. C'est un jour spécial pour nous. On est une famille de sportifs : il y a des gymnastes, des pongistes, des canoéistes... C'est une vraie fête ici. On retrouve des sportifs bien sûr, mais aussi des jeunes, des vieux... C'est quelque chose qui rassemble tout le monde", conclut-elle en souriant.

Parmi les porteurs de la flamme de cette 16ᵉ étape, on retrouvait Philippe Croizon, athlète handisport connu pour avoir traversé la Manche, la doyenne Julienne Soury âgée de 107 ans, ou encore Sokhna Lacoste, athlète spécialiste du 400 mètres et licenciée au Grand Angoulême Athlétisme.

À LIRE AUSSI : Je vais garder ce souvenir toute ma vie", Soanne, 17 ans, va porter la flamme olympique en Charente.

"Un honneur de porter la flamme"

Quelques jours plus tôt, la photographe sportive Kassandra Burns a appris que ce serait elle qui allumerait le chaudron olympique à Angoulême. "Au moment d'embraser le chaudron, c'était complètement fou", évoque-t-elle les yeux dans les étoiles. "C'est quelque chose que je n'arrive pas à imaginer encore. Je n'arrive pas à mettre des mots dessus. C'est une expérience incroyable et je remercie les différents partenaires des Jeux Olympiques de m'avoir permis de vivre cette expérience unique. Et la ville d'Angoulême m'a suivie également... Franchement, c'était top !"

► Suivez en direct le relais de la flamme olympique sur notre chaîne france.tv Paris 2024 - https://www.france.tv/paris-h24/direct.html

Selon elle, cette journée demeure inoubliable pour le restant de ses jours. "Je ne m'attendais pas à avoir autant d'engouement en ce moment, à avoir autant de monde ici. Avant d'arriver, on était dans le bus et le stress est venu rapidement, les mains moites... Mais finalement, c'était le feu, exprime-t-elle avec humour. C'est un honneur de porter la flamme. En plus, mon père a toujours voulu porter la flamme plus jeune. Je crois que c'est un moment que je vais me souvenir pour toute la vie."

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité