Xavier Bonnefont élu président de Grand Angoulême

Xavier Bonnefont a donc été élu nouveau président de Grand Angoulême, et ce dès le premier tour de scrutin. Il succède à Jean-François Dauré.

Xavier Bonnefont élu président de Grand Angoulême (09/07/2020)
Xavier Bonnefont élu président de Grand Angoulême (09/07/2020) © Cécile Landais - France Télévisions
Ce jeudi 9 juillet, 75 délégués représentants les 141.000 habitants issus des 38 communes de l’agglomération angoumoisine se sont rassemblés cet après-midi à l’espace Carat pour élire le nouveau président de l’agglomération Grand Angoulême.

Trois candidats étaient en lice : Jean-François Dauré, maire (PS) de La Couronne et président sortant, candidat depuis plusieurs mois. Xavier Bonnefont, maire (DVD) d’Angoulême et le maire de Mouthiers, Jean Revereault, ancien président de la communauté de communes Charente-Boème-Charraud, ont quant à eux, posé leur candidature cette semaine.

La séance avait débuté avec une présentation de 10 minutes maximum par candidat de leurs priorités.  

Xavier Bonnefont a fait la part belle au partage des responsabilités et au soutien des acteurs  économiques. Jean-François Dauré a plaidé de son côté son attachement à « promouvoir l’esprit communautaire » et à « trouver de nouvelles impulsions », tout en se félicitant de son mandat à la tête de Grand Angoulême ces six dernières années. Pour sa part, Jean Revereault a quant à lui mis l’accent sur le changement de l’intercommunalité et l’importance des pouvoirs de gestion de Grand Angoulême concernant l’Environnement.

A l’issue du premier tour, Xavier Bonnefont est arrivé en tête avec 39 voix, contre 32 pour Jean-François Dauré, deux pour Jean Revereault et deux bulletins blancs. Majorité absolue donc pour le maire d'Angoulême qui succède ainsi à Jean-François Dauré à qui il a été  proposé une vice-présidence, ainsi qu'à Jean Revereault.

C’était important pour moi de porter cette nouvelle façon d’animer l’intercommunalité, de rattacher l’entièreté des communes.

Xavier Bonnefont, nouveau président de Grand Angoulême

Gouvernace acceptée par Jean Revereault mais refusée par Jean-François Dauré. Le président déchu n'avale pas ce qu'il appelle une haute trahison de la part d'une dizaine d'élus. 

C’est le fait d’un scrutin totalement opaque qui a permis à au moins dix élus de commettre un acte de haute trahison. [...]Dix élus qui sont des lâches, des pleutres.

Jean-François Dauré, maire de La Couronne

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter