Cet article date de plus de 6 ans

Le chantier des thermes gallo-romains de Chassenon revu à la baisse

Le projet d'aménagement du site archéologique a été revu à la baisse après le changement de majorité du département de Charente. Trop coûteux pour la droite, mais la gauche accuse le nouveau conseil départemental de chercher la "revanche". Explications.
Les vestiges des thermes gallo-romains de Chassenon comptent parmi les plus importants de l'ancienne Gaule.
Les vestiges des thermes gallo-romains de Chassenon comptent parmi les plus importants de l'ancienne Gaule. © Christophe Guinot / FTV
Le projet initial, baptisé Cassinomagus (nom latin de l'agglomération antique) visait à réaménager le site archéologique de Chassenon (16), l'un des plus beaux et des plus importants dans l'ancienne Gaule antique : en remplaçant notamment des toitures au-dessus des murs pour éviter que ceux-ci souffrent de la météo par un vélum ​de 10.000 mètres carrés. Une grande passerelle devait en outre relier le pavillon d'accueil à l'édifice thermal.

Le Conseil Départemental de la Charente est propriétaire du site depuis 1984.
Le Conseil Départemental de la Charente est propriétaire du site depuis 1984. © Christophe Guillot / FTV

Le Conseil Départemental de la Charente est propriétaire du site depuis 1984.

Mais le changement de majorité du département de la Charente a pour le moins bouleversé le calendrier du projet : trop cher, selon François Bonneau, président de l'Assemblée départementale (ex conseil général), qui a affirme avoir toujours émis des doutes sur la pertinence du projet.

Pour le conseiller départemental et sénateur de Charente Michel Boutant, il s'agit là d'une "revanche" politique qui nuit à la préservation d'un patrimoine précieux qui n'est "ni de gauche, ni de droite", affirme-t-il, en précisant qu'il reste à financer 10 millions d'euros sur trois ans : peu de chose dans le budget départemental, selon lui.

Le site archéologique restera fermé au moins jusqu'au premier trimestre 2017. Mais le département va devoir mettre en place un nouveau dossier, avec une estimation des coûts.
durée de la vidéo: 02 min 07
Le chantier des thermes de Chassenon revu à la baisse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie politique