Cinéma : trois nominations aux Césars pour "Au nom de la terre" du réalisateur poitevin Edouard Bergeon

La sélection pour la remise des prix des Césars a été rendue publique. la cérémonie aura lieu le 28 février prochain et le réalisateur poitevin Edouard Bergeon devrait très certainement monter sur scène puisque son film "Au nom de la terre" a obtenu trois nominations.
Guillaume Canet et Edouard Bergeon avec l'agriculteur qui a accueilli l'équipe du film "Au nom de la terre" en Mayenne.
Guillaume Canet et Edouard Bergeon avec l'agriculteur qui a accueilli l'équipe du film "Au nom de la terre" en Mayenne. © Marc OLLIVIER. MaxPPP
"Au nom de la Terre", réalisé par Edouard Bergeon et interprété notamment par Guillaume Canet a reçu trois nominations pour les prochains Césars.
Dans la catégorie meilleur premier film d’abord. Ce long-métrage est autobiographique, il raconte le quotidien difficile d’un agriculteur, inspiré du père disparu d’Edouard Bergeon et incarné par Guillaume Canet.
Il est nommé aussi pour le César du public. Rappelons que l’histoire de cette famille a attiré près de deux millions de spectateurs dans les salles obscures, un succès qui s'est bâti dans le monde rural et les petites villes. Pour certains spectateurs, ce film sur un paysan était même leur première séance de cinéma.
Enfin, il y aussi un césar possible dans la catégorie espoir masculin pour ANTHONY BAJON qui interprète le rôle du fils, celui d'Edouard Bergeon. Un rôle pour lequel, Anthony Bajon a été distingué cet été au festival du film francophone d’Angoulême.


Trois autres films à suivre en compétition

Autre film ayant un lien avec la région, le long métrage d'animation "La fameuse invasion des ours en Sicile" réalisé par Lorenzo Mattotti. Ce film a été réalisé dans les studios angoumoisins "Prima lineaé et est retenu dans la catégorie du meilleur film d'animation. Cette fable est inspirée du conte de Dino Buzzati.

"J’ai perdu mon corps !" a lui aussi été réalisé à Angoulême par le studio Xylam. Il hérite, lui aussi, de trois nominations : meilleure adaptation, meilleure musique originale, et meilleur film d’animation. Ce dessin animé charentais pour adultes vient d’ailleurs d’obtenir dans ces mêmes catégories les Oscars de l’animation, les Annie Awards.

Enfin, dernière production en lien avec notre région.
Le film, "les Eblouis", tourné en Charente. Il est nommé dans la catégorie meilleur espoir féminin pour Céleste Brunnquel qui joue le rôle d'une adolescente, entraînée par ses parents dans une secte.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture