Confinement : l'Etablissement Français du Sang appelle aux dons en Limousin

L'Etablissement Français du Sang pousse un cri d'alarme en Limousin et incite les donneurs à se rendre dans les centres alors qu'une "semaine noire" se profile pour le don du sang. La demande largement supérieure aux dons, l'ESF rassure : le coronavirus n'est pas transmissible par le sang.
Depuis la fermeture des établissements scolaires le 13 mars 2020, les dons du sang sont en chute libre. Et d’autant plus depuis le début du confinement annoncé lundi 16 mars par le président de la République. Les écoles, lycées et entreprises ne reçoivent plus les collectes de sang comme d’accoutumé et les hôpitaux déprogramment également pour assurer un service auprès des personnes atteintes du COVID-19.

Mardi 17 mars, à Tulle, ce sont près de la moitié des rendez-vous pris par des donneurs qui ont été annulés.
 

"Semaine noire" selon l'Etablissement Français du Sang

L’établissement Français du Sang s’inquiète face à une demande largement supérieure à la collecte actuelle. l’EFS parle même d’une « semaine noire » face à cette crise inédite en Limousin en matière de dons.

Depuis le 17 mars 2020, dans l’ensemble de la région, comme à Brive par exemple, les donneurs réguliers sont appelés à se rendre dans les centres ouverts.


Le don du sang sur la fiche prérogative de déplacements

Actuellement, un donneur habituel sur deux répond favorablement à cette demande alors que la deuxième moitié craint de ne pas pouvoir être autorisée à sortir et de justifier son acte.

Une question à laquelle l’Etablissement Français du Sang répond par le fait que le don du sang fait partie des mentions autorisées par le gouvernement sur la fiche dérogatoire : "déplacements pour motifs familiaux impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants."

L’EFS insiste sur le fait que le coronavirus n’est pas transmissible par le sang et que l’emploi du temps allégé des potentiels donneurs en période de confinement leur permettrait de se rendre dans les centres prévus à cet effet.

Enfin, l'Etablissement Français du Sang prend toutes les mesures de protection pour les donneurs. Les personnes ayant des symptômes grippaux ne seront pas autorisés  Autre prérogative, il est conseillés aux potentiels donneurs de prendre rendez-vous par téléphone avant d’aller donner son sang, pour ne pas engorger les lieux et de fait, respecter les barrières de sécurité d’un mètre entre chaque personne pour que les dons se déroulent dans les meilleures conditions sanitaires possibles.
 
Coronavirus : l'EFS a besoin de dons du sang en Limousin ©France 3 Limousin


Si les collectes au sein des entreprises et des établissements scolaires tels que les lycées sont aujourd'hui supprimées, les villages continuent cette activité en permettant aux donneurs de se rendre dans les mairies.

Les prochaines dates pour donner son sang en Corrèze :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société