Coronavirus : l'hôpital de Brive prêt à faire face à une éventuelle propagation de la maladie

Après un 7e décès en Italie ce lundi 24 février, la France se prépare à une éventuelle épidémie. Le ministre de la santé a annoncé que 70 nouveaux hôpitaux supplémentaires sont activés pour prendre en charge des patients. L'hôpital de Brive rejoint celui de Limoges.
Le ministre de la santé, Olivier Véran, a annoncé un renforcement du dispositif de prise en charge d'éventuels malades touchés par le Covid-19 en France. 38 hôpitaux comme le CHU de Limoges étaient déjà en alerte, 70 nouveaux centres hospitaliers sont mobilisés à l'image de Brive.
 

Des mesures strictes


Des patients qui, contaminés par la maladie, arriveraient dans ces établissements seraient isolés et pris en charge. Des mesures de formation du personnel soignant ainsi que pour éviter le risque de contamination sont également prises. 
 

A Guéret aussi on s'organise


L'hôpital de Guéret est en "zone d'attente" pour permettre le transfert de malades contaminés vers Bordeaux ou Limoges. Un espace de confinement a également été mis en place dans un ancien garage du SMUR pour faire face à une éventuelle épidémie.
 

Un seul décès en France


Même si cette infection pulmonaire n'a fait qu'un seul décès en France, un homme qui revenait de Chine, les hôpitaux s'organisent. Le directeur de l'OMS a annoncé qu'il fallait se préparer à une "éventuelle pandémie" liée à ce coronavirus.
0:02 / 1:34 Coronavirus : l'hôpital de Brive prêt à faire face à une éventuelle propagation de la maladie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société