Brive : le CAB toujours impérial à la maison

A l'image de Saïd Hirèche qui capte ce ballon aérien, les Brivistes ont copieusement dominé les phases de conquête. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
A l'image de Saïd Hirèche qui capte ce ballon aérien, les Brivistes ont copieusement dominé les phases de conquête. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

22 vlà les Brivistes ! Encore une fois souverains au Stadium, les Corréziens ont largement dominé des Bordelais vite réduits à 14. Un succès 30-9, le 22e consécutif à domicile, le quatrième cette saison. Cerise sur le gâteau, la victoire est agrémentée du premier bonus offensif de la saison.

Par Pierre Gauthier

Comme d'habitude, les Brivistes entament ce match au Stadium tambour battant. Dès la 3e minute, Thomas Laranjeira ouvre le score au pied, 3-0.

Un avantage de courte durée, puisqu'après avoir été stoppés à quelques centimètres de la ligne, les Girondins égalisent grâce à la botte d'une vieille connaissance, Ben Botica. 3-3 (7e).

Premier tournant de cette rencontre, le carton rouge reçu logiquement par le capitaine de l'UBB, Mahamadou Diaby, auteur d'un très vilain plaquage cathédrale sur Laranjeira, qui doit sortir sur protocole commotion (9e). Enzo Hervé rend justice à son coéquipier en rentrant la pénalité, 6-3 (10e).
 


A 14, les Bordelais laissent forcément des espaces, espaces superbement exploités par Julien Blanc qui d'une passe au pied bien sentie trouve Joris Jurand sur son aile droite. L'arrière corrézien n'a plus qu'à faire parler ses cannes pour filer à dame ! 13-3 (18e).

Les visiteurs ont la tête à l'envers, multiplient les fautes, et Botica rate même une pénalité dans ses cordes (21e).

Les Brivistes mettent une grosse pression, mais ne concrétisent pas, et subissent même un carton jaune infligé à Axel Müller pour un geste dangereux. Les deux équipes sont provisoirement réduites à 14. (38e).

Botica en profite pour réduire l'écart au pied juste avant la sirène, 13-6 (40e), score à la pause.
 
 

Les 3/4 brivistes se lâchent offensivement


Au retour des vestiaires, les visiteurs sont les plus incisifs. Seta Tamanivalu tape au pied pour lui-même, mais Nico Lee sauve l'en-but briviste in extremis. Dans la foulée, suite à une nouvelle percée de Nans Ducuing, Botica rajoute 3 points, 13-9 (44e).

Les Brivistes sont déboussolés et commettent des fautes, mais Botica manque la cible (51e). Laranjeira manque aussi une tentative de 50m qui tape le poteau (53e), mais se rattrape dans la foulée d'un peu plus près, 16-9 (55e).

A la 58e, les 9457 spectateurs du Stadium s'enflamment pour une percée de Matthieu Voisin, relayé par Blanc puis Müller, mais l'ailier argentin commet un en-avant, dommage.

La mêlée girondine met à la faute son homologue, et l'UBB choisit la pénaltouche. Erreur : la touche est volée par Voisin (54e) !
 


Le Stadium se libère dans la foulée, avec une belle percée de Lee plein centre, le centre trouve Blanc à hauteur, le demi formé au club s'arrache et va aplatir l'essai de la délivrance, 23-9 (66e).
 


Les Corréziens pensent même inscrire un troisième essai 3 minutes plus tard, mais François Da Ros, pour une fois sur l'aile, est un peu court (69e).

Mais ce n'est que partie remise, puisqu'à la 75e, après avoir pilonné la ligne bordelaise pendant plusieurs temps de jeu, Voisin aplatit tout en puissance le troisième essai des siens, synonyme de bonus offensif, le premier de la saison, 30-9 !

Malgré quelques frayeurs en toute fin de match, la défense briviste tient bon et conserve le bonus. 30-9, score final. 
 


Grâce à ces 5 points, le CAB fait encore mieux que l'objectif pourtant ambitieux affiché au début de ce bloc de 4 matches, 12 points annoncés et 13 récoltés. Les Blanc & Noir sont provisoirement 7èmes du classement et ont surtout envoyé un sacré message au reste du Top 14 : pour gagner à Brive cette saison, il faudra être très, très costaud. 
 

Sur le même sujet

Changement d'heure

Les + Lus