À Brive (Corrèze), le site classé Seveso Butagaz à l'arrêt après la rupture d'une cuve d'eau

À la fin du mois d'août, une cuve d'eau dédiée à la maîtrise des incendies s'est rompue sur le site classé Seveso de Butagaz, à Brive. Depuis, la préfecture a pris un arrêté pour faire cesser l'activité. 
Le site Butagaz de Brive est classé "Seveso" seuil haut.
Le site Butagaz de Brive est classé "Seveso" seuil haut. © France 3 Limousin
Le 27 août dernier, 1300 m3 d'eau se sont répandus sur le site Butagaz de Brive, après la rupture d'une cuve, destinée à la maîtrise des incendies.

Un "incident grave", selon la direction, qui a conduit la préfecture de Corrèze à prendre un arrêté pour faire cesser l'activité de l'installation, classée Seveso seuil haut.

Une seconde cuve d'eau, d'une contenance de 360m3, est installée sur le site.  

La distribution de gaz est de propane reste assurée dans la région, et aucune perte d'emploi n'est à déplorer, selon la direction de Butagaz.

 
À Brive (Corrèze), le site Seveso de Butagaz à l'arrêt après un incident
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie énergie environnement société