Brive Habitat : des comptes dans le rouge

La Chambre régionale des comptes Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux / © André Abalo - France 3 Limousin
La Chambre régionale des comptes Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux / © André Abalo - France 3 Limousin

Brive Habitat, premier acteur du logement social dans le département de la Corrèze, a été épinglé par la Chambre régionale des Comptes de la Nouvelle-Aquitaine. Entre 2010 et 2015, un rapport souligne de nombreuses irrégularités financières.
 

Par MK

Le dernier rapport de la Chambre régionale des Comptes n'y va pas par quatre chemins. Entre 2010 et 2015, les comptes de Brive Habitat "ne peuvent être considérés comme fiables" en raison de nombreuses irrégularités et anomalies.

Il nous arrive de rencontrer des situations financières difficiles, celle-ci l’est, c’est incontestable.
Jean-François Monteils, Président de la chambre régionale des comptes Nouvelle-Aquitaine 

Durant cette période, le premier acteur du logement social dans le département de la Corrèze a connu au plus fort de la crise un "déficit" de 700.000 euros.

"Un effet boule de neige"

"Le premier constat que l’on fait lorsque l’on arrive dans cet office, c’est que les comptes sont mal tenus.", explique Jean-François Monteils. La Chambre régionale des Comptes décèle chez l'OPH de Brive "des faiseaux de difficultés". Au-delà des difficultés financières, l'office doit également faire face à des conflits sociaux. Au cours de la période examinée, Brive Habitat connait par exemple une instabilité managériale avec le renvoi de deux directeurs en 2011 et 2015. L'un risque aujourd'hui des poursuites pénales. Selon le rapport, "la gestion d’un directeur a également été marquée par de nombreuses interférences entre intérêts publics et privés." D'après Jean-François Monteils, ce cumul a dû s'autoalimenter : "les difficultés financières ont alimenté les difficultés sociales, tout comme les problèmes de gouvernance et de gestion interne ont été alimentés par la nécessité de résoudre, parfois un peu en catastrophe, des difficultés financières. Il y a eu cet effet boule de neige."

Pourquoi une telle dégradation financière ?

Plusieurs éléments expliquent cette dégradation à commencer par un dérapage des dépenses de personnel. Par exemple, vingt agents supplémentaires sont recrutés pour la plupart en 2013. Durant la même période, Brive Habitat connait une multiplication des logements vacants et une augmentation importante du nombre d'impayés. Enfin, les investissement de l'office sont trop ambitieux et inadaptés par rapport aux besoins.

Une prise de conscience tardive

A cela s'ajoute une prise de conscience collective tardive. Un audit externe est effectué à la fin de l'année 2016. En 2017, deux plans de redressement seront mis en place. Brive Habitat a également fait appel récemment à la Caisse de garantie du logement locatif social pour l’aider à rétablir ses comptes, toujours dans le rouge. "Notre rapport doit servir à bâtir quelque chose de meilleur, c’est toujours notre objectif." conclut Jean-François Monteils, Président de la chambre régionale des comptes Nouvelle-Aquitaine.

 

Brive Habitat : des comptes dans le rouge

Sur le même sujet

Les + Lus