Brive : le CAB attaque son marathon face au Stade Français

3 matches en 8 jours, c'est le programme infernal qui attend des Brivistes bien lancés sur la route du maintien. Premier des trois travaux d'Hercule, ce samedi 8 mai contre des Parisiens ambitieux. Rencontre choc à prévoir.

 

Dernière mise en place ce vendredi matin pour les Brivistes avant le choc face aux Parisiens au Stadium.
Dernière mise en place ce vendredi matin pour les Brivistes avant le choc face aux Parisiens au Stadium. © Pierre Gauthier - France Télévisions

Un seul succès supplémentaire serait-il suffisant pour assurer le maintien ? La question n'est pas tranchée au sein du club, mais avec 8 points d'avance (et un match en plus à disputer) sur Pau et la 13e place, nul doute qu'en cas de victoire face au Stade Français, les Corréziens disposeraient d'une marge vraiment confortable à l'orée d'une fin de saison à suspense.

 

L'analyse de Jeremy Davidson

 

Problème, le Stade Français retrouve des couleurs en ce moment, et peut toujours croire à une qualification pour les phases finales. Les hommes de Gonzalo Quesada ne pointent qu'à trois longueurs de la sixième place, et viennent surtout de remporter le derby francilien sur la pelouse du Racing, excusez du peu ! L'armada parisienne est une formation particulièrement offensive, dotée d'une ligne de 3/4 bardée de stars, et emmenée par son ouvreur Joris Segonds, en pleine confiance dans son jeu au pied. La capacité des brivistes à bien défendre sera donc sans doute l'une des clés de la rencontre, d'autant qu'il devrait faire beau et chaud ce samedi à Brive, des conditions qui favorisent bien sûr le jeu au large.

 

Les mots de Lucas Paulos

 

Plusieurs retours au sein du CAB

 

Après des cas de Covid en cascade en avril, l'effectif briviste se remplume enfin. Une dizaine de joueurs ont repris l'entraînement collectif cette semaine. Et heureusement, devant l'enchaînement des rencontres qui se profile. La gestion du XV titulaire et du banc sera donc particulièrement importante dans l'optique du match du mardi 11 face à La Rochelle, finaliste de la Champions Cup. Une défaite contre les Parisiens remettrait de la pression sur les épaules corréziennes, tandis qu'un succès accélérerait leur faculté à bien récupérer. D'où l'intérêt de se concentrer pour l'instant exclusivement sur le premier match de la série. Que d'aucuns considèrent déjà comme une finale, pour le maintien et pour la qualification, selon le camp concerné.

 

A l'aller, le Stade Français s'était largement imposé 51-21 en janvier, avec notamment un carton rouge reçu par le 3e ligne briviste Sooty Fa'aso'o. Mais les Parisiens ne se sont plus imposés à Brive depuis 2006.

 

Les mots de Florian Dufour

 

On compte 7 changements dans le XV titulaire du CAB par rapport au dernier match à Clermont, dont l'ensemble de la 1ère et de la 2e ligne. 

Le XV briviste :

15 Tuicuvu ; 14 Bituniyata, 13 Buliruarua, 12 Lee, 11 Müller ; 10 Laranjeira, 9 Lobzhanidze ; 8 Kamikamica, 7 Hirèche, 6 R. Marais ; 5 Lees, 4 Paulos ; 3 Ceccarelli, 2 Dufour, 1 Thompson-Stringer

Le banc : 16 Narisia, 17 Chauvac, 18 Malafosse, 19 Fa'aso'o, 20 Blanc, 21 Abzhandadze, 22 Galala, 23 Bekoshvili

 

Une finale pour le maintien ?

 

23e journée du Top 14, CAB - Stade Français, à suivre ce samedi 8 mai à partir de 17h45.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ca brive rugby sport