• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

CA Brive: la victoire sans la manière

Les Columérins ont donné le premier coup d'envoi de la saison au Stadium devant 8244 spectateurs. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Les Columérins ont donné le premier coup d'envoi de la saison au Stadium devant 8244 spectateurs. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

Premier match à domicile de la saison et première victoire pour le CAB. Les Brivistes ont battu Colomiers 27-17 au terme d'une rencontre décousue. 

Par Pierre Gauthier

Un sentiment mitigé. Pas d'euphorie ce soir dans le camp corrézien malgré ce succès qui lance véritablement la saison de la reconquête. Il faut dire que les Noir & Blanc se sont fait peur au début de chaque période. Jeremy Davidson et son staff ont encore beaucoup de travail pour mettre en place leur plan de jeu ambitieux.
 

Sans doute un brin paralysés par la pression de cette première à domicile, les Brivistes entament le match sur la pointe des pieds. Au bout de 10 minutes, Colomiers mène déjà 0-6 après deux pénalités rentrées sur trois tentatives de Thomas Girard.

Les locaux vont mettre un bon quart d'heure à trouver leur rythme. La mêlée commence à faire des dégâts, et les Columérins sont sanctionnés. Brive choisit la pénaltouche, un choix gagnant: Arnaud Mignardi peut aplatir le premier essai des siens à la 21e, 7-6.

A la demi-heure de jeu, le 3ème ligne Curtis Browning écope d'un carton jaune. Les Corréziens exploitent leur avantage numérique immédiatement. La mêlée visiteuse est à l'agonie, et l'arbitre accorde logiquement un essai de pénalité, 14-6 à la 30ème, et à la pause.
 
 

20 minutes de trou d'air


Au retour des vestiaires, les Brivistes encaissent une première pénalité de Joris Cazenave, 14-9 (47e). Puis Johan Snyman reçoit un carton jaune pour une brutalité très évitable, et il n'y a plus qu'une seule équipe sur le terrain. Cazenave double la mise à la 52e, 14-12

6 minutes plus tard, les affaires corréziennes se compliquent encore un peu plus quand François Fontaine aplatit en coin pour le premier essai des Haut-Garonnais qui reprennent l'avantage, 14-17.
 


Les 8244 spectateurs du Stadium commencent à trembler, mais leurs favoris vont se réveiller. Toujours en s'appuyant sur leur mêlée dominatrice. Thomas Laranjeira rentre d'abord une pénalité pour revenir à hauteur, 17-17 (63e).

Puis l'indiscipline des visiteurs les rattrape. Carton jaune pour Romain Bezian et nouvelle pénalité rentrée par Laranjeira pour repasser devant, 20-17 à la 71e.

Avant le coup de grâce de la 77e, un essai libérateur en mode filou, signé Seva Galala qui scelle le scénario de ce match improbable, 27-17 score final, ouf !
 

Brive peut remercier ses avants ce soir, mais l'essentiel est fait. Pour le projet de jeu, il reste du temps dirons-nous. En attendant Colomiers repart sans bonus, c'est déjà ça. Prochain match, un déplacement délicat à Biarritz chez un autre concurrent direct pour la montée, ce sera jeudi 30 août à 20h45.


 

Sur le même sujet

Pyrénées-Atlantiques : naissance d'un bébé ocelot au zoo d'Asson

Les + Lus