Foire du livre de Brive : « la langue française est propriété de tous ceux qui veulent s’exprimer en Français"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Petit

En marge de la foire du livre de Brive, Mohamed Mbougar, prix Goncourt 2021, a rencontré François Hollande et la candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo dans un restaurant très connu des auteurs.

Accompagné de son éditeur, Mohamed Mbougar, prix Goncourt 2021, reçoit les félicitations poliment avec une coupe de champagne à la main. Mais on sent que l’auteur qui vient de plonger dans le grand bain de la notoriété est encore sur la réserve : « Sortir de l’anonymat m’importe peu. Je suis très content de la qualité faite au livre. François Hollande et Anne Hidalgo sont des personnalités très importantes de la France politique, très sympathiques et que je rencontre avec beaucoup de plaisir. Mais je ne suis pas certain que nous évoluons dans le même monde. Je ne dédaigne pas les mondanités. Mais mon monde est celui de la littérature. »

François Hollande ne veut pas compromettre politiquement Mohamed Mbougar. Alors avant d’accepter la photo demandée par les journalistes, l’ancien président de la République lui demande son accord.

Puis une discussion s’instaure entre les deux hommes. Et le romancier sénégalais avoue qu’il n’a pour l’heure écrit qu’en français.

La littérature est universelle. Elle ne sélectionne personne, sauf les prix Goncourt. Elle est écrite et travaillée par tous. Aujourd’hui, Mohamed Mbougar représente le meilleur de la francophonie et le meilleur de cette France qui est capable de s’ouvrir aux autres. Toute la culture française a été irriguée par des femmes et des hommes qui sont venus de l’extérieur et lui ont  donné ses plus beaux quartiers. Picasso n’a jamais eu la nationalité française et a été reconnu comme le plus grand artiste de sa génération à travers le monde entier. La langue française est propriété de tous ceux qui veulent s’exprimer en Français. 

François Hollande

 

Loin des discours de haine

Anne Hihalgo, candidate PS à la présidentielle de 2022, est elle aussi présente pour le déjeuner au restaurant « Chez Francis ». La maire de Paris avoue qu’elle n’a pas encore eu le temps de lire le dernier prix Goncourt mais pense au message qu’elle envoie en s’affichant avec le romancier sénégalais : «le fait que Mohamed Mbougar  ait remporté le prix Goncourt est un beau message pour la francophonie. Le Français est une langue qui nous unit et porte aussi une richesse de toutes ces cultures. On est loin des discours de haine et ça fait du bien car je crois que c’est plutôt ça la grandeur de la France : savoir se nourrir de la richesse des autres et intégrer par notre beau modèle républicain. »