La mauvaise passe du CA Brive, après sa défaite à Pau 43-20

Publié le
Écrit par Jean-Martial Jonquard
Battus 43-20 par la Section Paloise, les Brivistes sont désormais antépénultièmes du Top 14, avec peu de marge sur leurs poursuivants, et un calendrier chargé à venir.
Battus 43-20 par la Section Paloise, les Brivistes sont désormais antépénultièmes du Top 14, avec peu de marge sur leurs poursuivants, et un calendrier chargé à venir. © STEPHANIE PARA / PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Largement battus à Pau 43-20, les Brivistes ont concédé en ce 2 janvier une septième défaite sur leurs huit derniers matchs ! Désormais antépénultièmes du Top 14, ils vont devoir composer avec un calendrier compliqué.

Après presque un mois sans jouer, suite aux reports des rencontres face aux London Irish en Coupe d’Europe et du derby contre l’ASM en championnat, le CA Brive se déplaçait en Béarn avec l’ambition de renouer avec une victoire qui le fuit depuis le 6 novembre dernier, victoire qui lui aurait donné un peu d’air au classement.  

Las, les Corréziens ont enregistré à Pau une septième défaite en huit rencontres, et se retrouvent à la douzième place du Top 14, avec deux points d’avance seulement sur les deux derniers, Perpignan et Biarritz.  

Ce sont pourtant eux qui commençaient le mieux la rencontre au Hameau, inscrivant un premier essai par Lobzhanidze dès la 3ème minute !

Mais ce départ en fanfare laissa la place à peu de choses, ou presque.
À la 22ème, grâce (déjà !) à l’indiscipline des visiteurs, les Palois avaient repris l’avantage, et viraient en tête à la mi-temps, 16-10.  

La deuxième période ne faisait qu’aggraver le cauchemar briviste, ponctué de 18 fautes au total et de deux exclusions temporaires.

Seule satisfaction : un essai de Muller à la 73ème privait les locaux du bonus offensif, bien qu’ils soient encore allés à dame après.

C’est une septième défaite en huit matchs… On sait de quoi on est capable, mais c’est un moment compliqué pour nous, c’est une période un peu noire, mais on va tous se remettre en question, on va travailler dur la semaine prochaine [cette semaine] et on va apprendre de nos erreurs.

Estéban Abadie, 3ème ligne du CA Brive

On sait où on est, on sait où on va. Notre objectif, c’est se maintenir, quoi qu’il en coûte. Il faut passer par toutes les étapes, et on y passera ! Nous, ce qu’on veut, c’est se maintenir le plus rapidement possible.

Joris Jurand, arrière du CA Brive

Un maintien affiché comme objectif désormais, mais qui ne sera pas des plus simples à assurer.  

Et d’une, les résultats du week-end ne sont pas tous favorables aux Brivistes.
Certes, Perpignan n’a rien ramené de son déplacement au Stade Français, mais Biarritz a par contre arraché un importantissime (et mérité) bonus défensif chez le leader, l’Union Bordeaux-Bègles.
Et voilà ces deux équipes à égalité, à seulement deux petits points derrière le CA Brive.
Des Corréziens qui ont certes un match de moins que leurs poursuivants, donc potentiellement une marge plus confortable (quoique c’est le derby contre Clermont…), mais tous les clubs qui les précèdent directement sont également dans ce cas.
Les rattraper ne sera donc pas chose aisée.  

D’autant moins que, et de deux, le calendrier briviste s’annonce copieux.
Il y aura tout d’abord la réception de l’UBB le 8 janvier prochain, puis celle de Biarritz (un match aux allures de « malheur aux vaincus ») à la fin du mois.
Et février s’annonce tout aussi indigeste, avec des affiches contre le Racing, Montpellier, Toulon, avant que ne s’annonce La Rochelle !  

S’il n’est pas encore tout noir, l’avenir des Brivistes est donc loin d’être tout blanc.
Mais impossible n’est pas Coujoux !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.