Cet article date de plus de 5 ans

Le chorégraphe corrézien Hervé Koubi reconnu à l'international

Hervé Koubi, d'origine algérienne, né à Cannes, est installé depuis 16 ans à Brive avec sa compagnie. Sa chorégraphie "Ce que le jour doit à la nuit" a fait le tour du monde, une belle carrière à l'international pour un ancien docteur en pharmacie qui a mené une carrière de danseur en parallèle.
"Les Nuits barbares ou les 1ers matins du monde" du chorégraphe Hervé Koubi
"Les Nuits barbares ou les 1ers matins du monde" du chorégraphe Hervé Koubi
Le Bolchoï, le New York City Center, de nombreuses salles en Europe et ailleurs, la précédente création d'Hervé Koubi a parcouru le monde avec ses 12 danseurs (11 Algériens et 1 Burkinabé) issus de la rue et du hip-hop, recrutés en 2009.

Un chorégraphe qui espère à nouveau conquérir un public féru de danse contemporaine avec sa nouvelle proposition : "Les Nuits barbares ou les premiers matins du monde".

Hervé Koubi a sa compagnie installée à Brive, il bénéficie des aides du département de la Corrèze, de la ville, de l'ancienne région mais, à son grand dam, il ne s'est pas ou peu produit dans son territoire. Les seules venues de ce chorégraphe d'envergure internationale en Corrèze seront le 3 juin prochain au conservatoire de Brive et le 17 septembre lors des journées du patrimoine.

Notre reportage avec Hervé Koubi :
durée de la vidéo: 02 min 20
Un chorégraphe corrézien reconnu à l'international ©France 3


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
danse culture