Payer ses impôts chez son buraliste !

Payer amendes, impôts et même certaines factures chez son buraliste c'est désormais possible dans les 10 départements "test" dont fait partie la Corrèze depuis ce lundi 24 février. Si l'expérience est concluante, ce système pourrait être généralisé à tous les départements.
 
La Corrèze, département test pour payer impôts, amendes et certaines factures chez un buraliste
La Corrèze, département test pour payer impôts, amendes et certaines factures chez un buraliste © Noëlle Vaille
Dorénavant, les particuliers peuvent dans 10 départements "test" payer impôts, amendes, factures de cantines scolaire, d'hôpital, de crèche ou de piscine chez certains buralistes.

C'est un service de plus que l'on donne aux clients. C'est aussi un peu plus de diversification. Par la suite, le tabac ne sera peut-être pas ce qu'il était. On verra ce que cela donnera pour l'avenir, peut-être apporter une autre clientèle au bar, pour la Française Des Jeux ou autre chose...(Richard Breuil, buraliste à Brive)

Un paiement possible dans votre bureau de tabac s'il est équipé de machines de la Française Des Jeux et si la facture comporte un QR code. L'usager scanne la somme, le buraliste n'a accès qu'au montant et non au type de facture pour des raisons de confidentialité. Les paiements en liquide ne pourront excèder 300€.
10 départements "test" dont la Corrèze pour payer impôts, amendes et factures chez son buraliste
10 départements "test" dont la Corrèze pour payer impôts, amendes et factures chez son buraliste © Noëlle Vaille

Une expérimentation contestée

2 millions de transactions pourraient être effectuées chaque année si le dispositif est étendu à toute la France, estime  la Direction des Finances Publiques (DGFiP). 

"Désengagement de l'Etat", "braderie des services publics orchestrée par le gouvernement" explique dans un communiqué Solidaires Finances Publiques. La CGT craint avec cette mesure, la suppression de trésoreries de proximité accompagnée d'une baisse du service au public.
  
Pour le moment, 22 buralistes français participent à cette expérimentation. Il devrait y en avoir 600 d'ici la fin du mois de mars. Si l'expérience s'avère concluante, ce système pourrait être généralisé à tous les départements.
Payer ses impôts chez son buraliste
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie impôts