Cet article date de plus de 3 ans

Quelles retombées économiques pour Brive après la relégation du CABCL ?

Un coup dur pour le CA Brive mais aussi pour sa ville ! Dimanche 29 avril, le CABCL encaisse de plein fouet sa descente en Pro D2 pour la saison prochaine. Au-revoir le Top 14, bonjour le manque à gagner pour toute l'économie briviste et même corrézienne. 
© France 3 Limousin

Le CABCL a échoué pour se maintenir dans les 14 équipes de l'élite du rugby français. Brive et même toute la Corrèze vont devoir dire adieu à toutes les retombées économiques qu'un club du Top 14 peut apporter. 

Pourtant, la mairie de Brive a déclaré souhaiter maintenir la totalité des subventions accordées au CAB. Soit près d'1.2 millions d'euros.
Mais malgré cela, pour le club, la descente en Pro D2 sera difficile à encaisser. En clair, le club devrait enregistrer une perte de 5 millions d'euros. La facture est salée. 

Autre crainte pour le club, la fuite éventuelle de partenaires si cruciaux pour le fonctionnement quotidien du club. 

L'an prochain, le budget du CAB devrait subir d'importantes coupes. Il devrait osciller entre 10 et 12 millions d'euros. Le CAB deviendrait alors l'un des clubs de la PRO D2 avec le budget le plus important. 






France 3 Limousin - Quelles retombées économiques pour Brive après la relégation du CAB en Pro D2 ? - 01/05/2018

Liste des intervenants dans le reportage de Laëtitia Théodore, Marine Nadal et Marion Haranger : Jean-François Barrat, cafetier. Frédéric Soulier, maire de Brive. Anthony Bugeat, président Société Axioma
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ca brive rugby sport