Trafic de cocaïne depuis la Guyane : une première “mule” condamnée à Brive

Palais de justice de Brive / © Denis Delahaye - France 3 Limousin
Palais de justice de Brive / © Denis Delahaye - France 3 Limousin

Pour la première fois à Brive, une "mule" a été condamnée, ce 18 octobre 2019, pour un trafic de drogue entre le Surinam, la Guyane et la France. Le jeune homme transportait environ 1 kg de cocaïne. Il a été écopé de 3 ans de prison avec mandat de dépôt. 

Par Hélène Abalo

C'est une première à Brive. Un jeune homme de 19 ans a été condamné, ce vendredi 18 octobre 2019, pour trafic de stupéfiant entre la Guyane et la France. Il a écopé de 3 ans de prison avec mandat de dépôt ainsi que d'une interdiction du territoire métropolitain d'une durée de 5 ans. 

Retour sur le faits

Le 14 octobre 2019, un jeune homme est arrêté en gare de Brive. Il transporte sur lui 959.70 grammes de cocaïne. Si une partie de sa "cargaison" se trouve dans les semelles de ses chaussures, le reste se trouve dnas son estomac sous forme de boulettes. Particularité de cette drogue, elle particulièrement pure. Alors que "d'ordinaire", la cocaïne est coupée à 50 % environ, celle-ci présentait une pureté estimée entre 61 et 69 %. 

La drogue provenait du Surinam, où le kilo se vend environ 3 000 euros, puis elle a été importée (par la route) jusqu'en Guyane. Le jeune homme a ensuite pris l'avion jusqu'à Paris, puis le train jusqu'à Brive. Montant estimé à la revente en métropole : 100 000 euros
 
 

Une véritable filière

Si c'est la première fois qu'une "mule" est interceptée puis jugée à Brive, le phénomène n'est pas nouveau en Limousin. Depuis début 2019, plusieurs affaires ont fait la une de l'actualité. En avril, 1,4 kg avait été saisi et cinq Limougeauds d’origine guyanaise avaient été interpellés. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus