Vents violents : 1 200 foyers toujours privés d'électricité en Corrèze

En Corrèze, ce dimanche 28 avril, 1 200 foyers sont encore sans électricité en Corrèze, dont un tiers dans la petite commune de Saint-Chamant après le passage de vents violents samedi.

Au réveil ce dimanche 28 avril 2024, 1 200 foyers corréziens sont encore privés d'électricité à cause de vents violents qui ont soufflé la veille sur le Limousin. "Nous avons plus d'une vingtaine d'incidents sur le département", indique Philippe Zobel, responsable de la permanence Enedis Limousin.

Près de 400 foyers se trouvent dans le petit village de Saint-Chamant, situé à une quarantaine de kilomètres à l'est de Brive-la-Gaillarde.

Un groupe électrogène va être mis en place : "Nous réparerons ultérieurement. Nous pouvons prendre le temps de réparer quand il s'agit simplement de fils à terre. Nous maximisons le rétablissement du maximum de clients dans la journée", assure Philippe Zobel.

Une dizaine d'équipes d'Enedis sont mobilisées afin de rétablir le courant et devraient recevoir du renfort de la Haute-Vienne dans l'après-midi. Des entreprises d'élagage sont également sur place afin d'ôter les arbres ayant chuté sur les lignes ou sur les routes.

Vigilance levée

La vigilance jaune orages a été levée ce matin en Limousin par Météo France. La gendarmerie a reçu environ 200 appels mais aucun accident ou victime n'est pour l'heure à déplorer.

Ce samedi 27 avril dans la soirée, Enedis recensait environ 4 000 foyers sans électricité à cause des vents violents et de la pluie qui se sont abattus en Limousin.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité