Brive - Biarritz : "c'est un essai de toute une équipe, de toute une ville", le CAB accède aux phases finales de pro D2

Au terme d'un scenario incroyable, le CAB s'est imposé face à Biarritz Olympique 34 à 10 au Stadium de Brive le 17 mai 2024 pour la 30ᵉ et dernière journée de pro D2. Cette victoire au bout du suspense permet aux Corréziens d'accéder aux phases finales, elle est aussi un magnifique cadeau d'adieu à l'emblématique Saïd Hirèche qui jouait son dernier et 264ᵉ match sous le maillot briviste.

C'est un scénario digne des meilleurs romans noirs qui a permis au CAB de s'imposer et de remporter le point de bonus offensif lui ouvrant les portes des phases finales. Nous sommes à la 83ᵉ minute, ce vendredi 17 mai 2024, au Stadium et les Brivistes entament leur dernière action du match devant un public qui retient son souffle. Pour rester en vie cette saison, le CAB doit absolument marquer un 4ᵉ essai synonyme de bonus offensif. Tout le monde s'y met et cet essai collectif fait exploser le Stadium et ses 12 800 spectateurs.  

C'est pas qu'un essai d'avance, pour une fois, c'est un essai de toute une équipe, de toute une ville aussi parce que les supporters qui poussent derrière quand le souffle, il est court, ça aide.

Lucas Da Silva, talonneur du CAB

France 3 Limousin

Dès l'entame, la rencontre est tellement tendue qu'il faut attendre la 38ᵉ minute pour voir enfin le 1er essai briviste signé Da Silva, le CAB menant péniblement 10-3 à la pause. S'en suivra un 2ᵉ acte bien meilleur, et pourtant, quand, à la 55ᵉ minute, Zach Kibirige aplatit pour les Basques, combien parmi les 12 800 spectateurs y croient encore ? Mais les Corréziens ne lâchent rien et c'est le jeune Léo Carbonneau qui marque en filou à la 64ᵉ minute avant que Taniela Sadrugu enclenche la folle fin de match en jouant vite une pénalité à la 69ᵉ minute.

"On est très heureux, ce soir, bien sûr, de se qualifier, après, c'est qu'une qualif, analyse Pierre-Henry Broncan, le manager sportif du CAB. On a été nuls, on n'a pas fait un bon match, sincèrement, mais bon... on est allés mentalement chercher une victoire bonifiée, donc je félicite vraiment les joueurs."

Avec cette victoire, 34 à 10, les Brivistes reviennent de loin et accèdent aux phases finales de pro D2. Ce résultat est aussi un magnifique cadeau d'adieu à l'emblématique Saïd Hirèche qui jouait son dernier et 264ᵉ match sous le maillot briviste.

Les adieux de Saïd Hirèche

"C'était bien, beaucoup d'émotion, beaucoup de tension, peut-être un peu trop ce qui fait qu'on n'a pas joué comme on avait décidé, comme on voulait cette semaine, mais c'est pas grave, l'essentiel, il est ailleurs, raconte-t-il, on a réussi à se qualifier malgré plein d'épreuves, plein de complications dans la saison."

Les Brivistes iront donc défier Béziers en match de barrage le 24 mai. Troisièmes, les Biterrois partent favoris, mais avec un tel état d'esprit, les Corrèziens peuvent y croire. En cas de victoire, c'est à Vannes qu'ils pourraient jouer la demi-finale la semaine suivante.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité