Corrèze : "Mes vaches c’est toute ma vie", témoigne dans une vidéo une agricultrice dont la vache allaitante a été tuée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olfa Ayed
Illustration, une vache Aubrac.
Illustration, une vache Aubrac. © France 3 Poitou-Charentes - AM Baillargé

Une jeune agricultrice de Corrèze a posté une vidéo sur les réseaux sociaux mardi 12 octobre 2021 où elle partage sa peine face à la mort de sa vache allaitante, une Aubrac tuée dans la nuit de dimanche 3 à lundi 4 octobre 2021. Une enquête est menée par la gendarmerie d’Egletons.

"Ce n’est pas une balle qui a tué ma vache, tranche Louise une jeune agricultrice installée à Péret-Bel-Air en Corrèze. C’est bien un acte volontaire et barbare. Elle a été tuée d’un coup de matador entre les deux yeux. Ça lui a explosé les sinus. Ça a entraîné une mort lente et douloureuse." Dans une vidéo postée sur le compte Facebook de son élevage "Le Cros des Bruyères", Louise, s’exprime plus d’une semaine après la découverte de sa vache allaitante, une Aubrac tuée dans son pré dans la nuit de dimanche 3 à lundi 4 octobre 2021. Cette vidéo a été partagée plus de 2000 fois sur les réseaux sociaux.

Installée sur la commune depuis deux ans, cette jeune éleveuse détient dix vaches, un taureau et dix veaux. "Elle se bat au quotidien pour élever ses bêtes, se constituer un cheptel et il lui arrive ça, c’est pas juste, regrette la Maire de la commune de Péret-Bel-Air. C’était la meneuse du troupeau, elle était câline."

Une enquête est menée par la gendarmerie d’Egletons depuis le drame. Les conclusions sont très attendues par la jeune femme. "Faire ça a une vache innocente, pleine de sept mois, souffle Louise la gorge serrée. La perte financière c’est une chose, mais tout le monde sait que mes vaches c’est toute ma vie. J’espère qu’ils trouveront le coupable. Même si c’est dur de faire face je ne baisserai pas les bras", poursuit-elle.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.