Cet article date de plus de 6 ans

Daniel Schintone, peintre officiel des armées d'origine corrèzienne, est décédé

Daniel Schintone, peintre des femmes, peintre officiel des armées, est mort ce week-end à Toulouse à l'âge de 88 ans, a annoncé mardi le maire de Toulouse Jean-Luc  Moudenc, dans un communiqué.
Arrivé dans la ville rose à l'âge de dix ans, en provenance de Bort-les-Orgues en Corrèze (selon la Dépêche du Midi), Schintone avait un style très inspiré de l'art d'extrême-Orient, rappelle M. Moudenc qui lui rend hommage.

Professeur à l'école des Beaux-Arts jusqu'en 1991, l'artiste "a mis la figure féminine au centre de son oeuvre" tout en devenant le "peintre officiel des armées". Il a participé à de nombreux événements et publications, dont la plus connue est "Silhouettes toulousaines", et nombre d'illustrations de livres.

Ses dessins et ses peintures très colorées évoquent parfois les tatouages. Il s'est intéressé aux vêtements aussi bien féminins que militaires qu'il reproduisait avec précision.

Son travail est visible en ligne notamment ici, sur le site des Artistes Occitans, dont il fut l'invité d'honneur du salon de printemps en 2013. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture art