Macron à Égletons : les GM&S accueillis par des gaz lacrymogènes

© Julie Radenac / France 3 Limousin
© Julie Radenac / France 3 Limousin

Les salariés de GM&S espéraient rencontrer Emmanuel Macron, ce sont les gendarmes mobiles qui les ont accueillis. Alors que le cortège approchait des lieux de la visite du chef de l'État, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène. 

Par Hélène Abalo

Ils s'étaient donné rendez-vous devant la mairie d'Égletons en Corrèze en début d'après-midi ce mercredi 4 octobre 2017. Les salariés de GM&S espéraient rencontrer Emmanuel Macron qui doit visiter l'école d'Application aux Métiers des Travaux Publics (EATP).



Mais alors que le cortège approchait du site, ce sont plusieurs gendarmes mobiles qui attendaient les manifestants parmi lesquels des salariés du site de La Souterraine mais également des élus creusois. Les forces de l'odre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule. Bilan : un blessé au genou parmi les GM&S.

Notre journaliste, Louis Roussel, était au plus près. 

Dans ces conditions, difficile pour les GM&S d'espérer rencontrer Emmanuel Macron. La préfecture de la Creuse a effectivement confirmé que le chef de l'État n'irait pas à la rencontre des manifestants, rappelant que les GM&S avaient éré reçus par le président à Bellac le 9 juin 2017 et qu'ils avaient été reçu à plusieurs reprises à Bercy ou à l'Elysée. Les GM&S, dont l'usine de La Souterraine a été reprise par le groupe GMD, réclament notamment des garanties d'accompagnement des 156 licenciés. 


 

 


Voir ou revoir notre direct Facebook


 

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

L'ensemble orchestral de Biarritz se prépare pour son concert de fin d'année

Près de chez vous

Les + Lus