Epilogue de l’affaire Tarnac : le délibéré sera rendu le 12 avril

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anouk Passelac
Me Jérémie Assous, avocat de sept des huits prévenus du procès Tarnac.
Me Jérémie Assous, avocat de sept des huits prévenus du procès Tarnac. © Christophe Morin / MAXPPP

Pour cette dernière journée du procès Tarnac, Me Jérémie Assous, avocat de sept des huit prévenus du procès Tarnac, a plaidé pendant plus de trois heures, démontant avec véhémence le PV de filature des renseignements. Le fin mot de l'histoire sera connu le 12 avril à 10 heures.

Me Jérémie Assous, avocat de sept des huit prévenus du procès Tarnac, a plaidé pendant plus de trois heures, ce vendredi 30 mars au Palais de justice de Paris. Il s'en est pris essentiellement au procès-verbal de filature de la SDAT (sous-direction anti-terroriste), l’acte fondateur des poursuites.

Epilogue de l’affaire Tarnac : le dernier Avocat de la Défense prend la parole

Depuis le début du procès, la Défense ne cesse de répéter que ce fameux PV D104 est truffé d’incohérences et d’erreurs. Me Assous demande à la juge de l'écarter: « Les mensonges s’enchaînent parce qu’ils sont tenus par les mensonges initiaux ». Et comme c’est l’acte fondateur des poursuites, la relaxe s’impose.

L'avocat s'emploie alors à la décortiquer point par point et utilise des termes forts au sujet des policiers de la SDAT: « Nous avons à faire à de grands schizophrènes », lance-t-il. Puis plus tard: « Comme tout menteur, ils ne peuvent pas s’empêcher d’en rajouter. Il faut aider les copains en galère. »

A la fin de sa plaidoirie, Me Assous a interpelé la présidente:

La question à laquelle vous devez répondre, c'est validez-vous ces méthodes ? Le faire serait les encourager. Il a été porté atteinte à l'honneur de la police, je vous demande de sauver celui de la justice.

Epilogue de l’affaire Tarnac : le délibéré sera rendu le 12 avril



« Vous vous attendiez à voir une secte ...  »


Chacun des huit prévenus a ensuite pu s'exprimer une dernière fois, comme c'est leur droit. « Vous vous attendiez à voir une secte, un groupe violent ... je crois qu'à la barre nous sommes apparus totalement banals », a déclaré Mathieu Burnel. 

Julien Coupat, lui est revenu sur le combat inégal entre la parole des policiers d'une part et la leur. « Je souhaiterais dédier ce procès à tous ceux que l'on condamne en silence », a-t-il conclut. Yildune Lévy, quant a elle, a souhaité « que tout finisse aujourd’hui »

Le délibéré sera rendu jeudi 12 avril à 10 heures.


Revivez en direct l'audience du procès Tarnac via notre fil Twitter:

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.