Ferme des Mille veaux : Pierre Chevalier, porteur du projet, répond à France 3

Au lendemain de la suspension du projet de ferme intensive à Saint-Martial-le Vieux, Pierre Chevalier, administrateur de la SAS Alliance Millevaches, qui porte le projet,  était sur le plateau du 19/20 de France 3 Limousin. Il a répondu aux questions de Louis Roussel.

Au lendemain de la suspension du projet de ferme intensive à Saint-Martial-le Vieux, Pierre Chevalier, administrateur de la SAS Alliance Millevaches, qui porte le projet, était sur le plateau du 19/20 de France 3 Limousin. Il a répondu aux questions de Louis Roussel. ©F3 Limousin
Un coup dur pour le projet de la ferme des Mille veaux. Vendredi 29 juillet 2016, la justice administrative a déclaré caduque l’autorisation (délivrée en 2013 pour 3 ans) d’exploiter le site creusois.

Cette décision retarde la mise en service de ce centre d’engraissement à Saint-Martial-le-Vieux, par la SAS Millevaches, et va dans le sens des opposants qui ont saisi le tribunal administratif de Limoges.

Dès le début de sa construction, ce centre d’engraissement suscite la polémique. Le collectif L-PEA (Lumière sur les pratiques d’élevage et d’abatage) a mené plusieurs actions coup de poing, notamment dans un supermarché partenaire de la ferme, pour s’opposer au projet.

Le bâtiment est d’ores et déjà opérationnel, et les premiers veaux sont arrivés courant juillet. Le centre peut accueillir jusqu'a 1000 broutards pour qu'ils doublent leur poids en huit mois. 

durée de la vidéo: 01 min 22
Retour sur le projet d'engraissement à Saint-Martial-le-Vieux. ©F3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter