• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un insecticide apparenté au “gaucho” est dans le colimateur des associations du plateau de Millevaches

Le "Suxon Forest" contient une molécule que la commission de Bruxelles pourrait faire interdire au 1er juillet 2013 / © Frédérique Bordes
Le "Suxon Forest" contient une molécule que la commission de Bruxelles pourrait faire interdire au 1er juillet 2013 / © Frédérique Bordes

Ce produit est commercialisé par une coopérative locale et il est actuellement utilisé dans une grande partie des toutes jeunes plantations de Douglas

Par Christian Bélingard

Le produit est utilisé lors de la plantation des jeunes arbustes. Très utilisé dans les Landes, il a fait désormais son apparition dans la forêt limousine pour lutter contre un insecte particulièrement ravageur, l'hylobe. Il semble qu'il ait été expérimenté en 2007 et 2008 pour la première fois, sur une dizaine de plantatations de Douglas. Les dangers de la molécule que contient cet insecticide sont dénoncés par les associations environnementales. Principales victimes supposées du produit: les abeilles. Un dossier préparé par Cécile Descubes et Frédérique Bordes.
DMCloud:52287
Pesticides et Douglas


Interviennent dans ce reportage:

Marc Lajara, salarié de la filière Bois, association Nature sur un Plateau

Gaël Delacour ingénier agronome, association Nature sur un Plateau

Michel Moulin, Directeur technique coopérative CFBL (Ussel)

Nicolas Leclerc, Apiculteur à Darnets (19)

Par téléphone :
François Veillerette, Porte-parole Générations Futures

Les pesticides que Bruxelles veut interdire

La Commission européenne a annoncé mardi un nouveau vote des Etats au printemps sur sa proposition d'interdire pendant deux ans plusieurs pesticides mortels pour les abeilles et espère pouvoir la faire entrer en vigueur le 1er juillet 2013. La Commission propose de suspendre pendant deux ans l'utilisation de trois néonicotinoïdes présents dans des pesticides pour quatre types de cultures: le maïs, le colza, le tournesol et le coton. Les trois néonicotinoïdes incriminés - clothianidine, imidaclopride-molécule présente dans le Suxon Forest- et thiaméthoxame - sont présents dans des pesticides produits par les groupes allemand Bayer et suisse Syngenta, notamment le Cruiser OSR.

Sur le même sujet

Master d'Hasparren de pelote basque : la blessure impressionnante de Peio Larralde

Les + Lus