Sécheresse : l'eau de Treignac résiste !

Après les très fortes chaleurs de l'été, quel est l'état de la ressource en eau à Treignac (19) où l'on exploite une eau minérale ? Comment gère t-on là-bas les périodes de pénurie en eau ? Eléments de réponse avec Franck Petit et Barbara Arsenault ©France 3 Pays de Corrèze

Après les très fortes chaleurs de l'été, quel est l'état de la ressource en eau à Treignac (19) où l'on exploite une eau minérale ? Comment gère t-on là-bas les périodes de pénurie en eau ? Eléments de réponse avec Franck Petit et Barbara Arsenault

Depuis 2010, l'eau Treignac est exploitée en une usine et vendue dans le commerce. Servie à l'Elysée, cette eau minérale haut-de-gamme connaît une baisse de débit pendant l'été, particulièrement quand il est chaud: fin août 2016, le débit de la source est de 1 mètre cube par seconde, alors qu'en hiver, il est 5 fois plus puissant.
La ville de Treignac capte son eau sur un périmètre de plus de 30 kilomètres carrés, elle ne connait donc pas vraiment de pénurie, même après une canicule.
Il n'y a pas de nappe phréatique, donc peu de réserves, mais la ressource est loin d'être inépuisable. Ce qui n'est pour l'heure ... jamais arrivé. A Treignac, on profite encore d'une eau qui coule abondamment on l'espère pour très longtemps. L'eau minérale rapporte 6000 euros par an à la ville.




L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité