Cet article date de plus de 6 ans

Sécheresse : les agriculteurs corréziens demandent la mise en place d'une commission "calamités agricoles"

Mardi 7 juillet 2015, le président de la chambre d'agriculture de la Corrèze, les représentants de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs ont déposé une demande officielle au préfet pour la mise en place d'une commission " calamités agricoles". Le but : estimer les dégâts causés par la sécheresse.
Le président de la chambre d'agriculture de la Corrèze, les représentants de la FDSEA, et des Jeunes Agriculteurs ont déposé hier après-midi, mardi 7 juillet 2015, une demande officielle au préfet pour la mise en place d'une commission " calamités agricoles " afin d'analyser le déficit fourrager auquel doivent faire face un nombre croissant d'agriculteurs du département. En Corrèze, la sécheresse sévit depuis début juin, la canicule n'a rien arrangé.

Tony Cornelissen, qui préside la Chambre d'Agriculture de Corrèze, est inquiet : 

La sécheresse est venue très tôt en saison. On a rarement vu cela. Après un printemps humide, on a eu des gelées. Et maintenant des températures qui ne redescendent pas avec la canicule. On espère que les orages d'été ne se feront pas attendre jusqu'à fin août, sinon ce sera catastrophique.



L'objectif de la demande déposée hier auprès du préfet, est ne pas tarder à déposer un dossier de calamités agricoles, si les conditions climatiques que nous connaissons en Limousin ces dernières semaines devaient se prolonger. Le dossier des agriculteurs corréziens serait alors parmi les premiers examinés par la commission nationale des calamités agricoles.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie sécheresse météo canicule intempéries