Le site touristique de Gimel-les-Cascades en Corrèze pollué

Inquiétante mousse dans les cascades de Gimel en Corrèze
Inquiétante mousse dans les cascades de Gimel en Corrèze

Dans l'eau de la mousse et des quantités de poissons morts flottant à la surface... la pollution apparue dans la rivière la Montane dimanche touche désormais le site de Gimel-les-Cascades. Les touristes sont dépités et les défenseurs de l'environnement inquiets. 

Par France Lemaire

La préfecture de la Corrèze se veut rassurante, les prises d’eau potable ne sont pas concernées par la pollution, indique-t-elle, il n'y a donc pas de risque pour les habitants des communes proches de la rivière. Cette précision suffira-t-elle à calmer la colère des riverains ou à apaiser les touristes ? Rien n'est moins sûr. 

Apparue dimanche à Eyrein, la pollution a atteint Gimel-les-Cascades...  de la mousse, sur plusieurs mètres de hauteur, et des cadavres de poisson. Un riverain de la rivière la Montane en a ramassé 10 kg en l'espace d'une journée, et s'interroge sur la nocivité de cette pollution, notamment pour les enfants qui ont l'habitude de se baigner en contrebas.

L'origine de la pollution


Les gendarmes chargés de déterminer l'origine de la pollution ont visité le site d'Eyrein Industrie, un fabricant de produit détergents. Nous avons contacté le directeur de général de cette entreprise, déjà condamnée pour des faits similaires, mais il refuse de s'exprimer.

De son côté, la fédération de pêche veut porter cette nouvelle affaire de pollution devant les tribunaux. 
 
La pollution détectée à Eyrein a atteint Gimel-les-Cascades
La pollution détectée dimanche dans la rivière La Montane à Eyrein en Corrèze a atteint le site touristique de Gimel-les-Cascades. Une impressionnante hauteur de mousse et des cadavres de poissons ont envahi la rivière. La préfecture se veut rassurante mais de nombreux riverains ne décolèrent pas. Ce n'est pas la première fois. Le fabricant de détergent Erein Industrie a déjà été condamné pour des faits similaires. Intervenants dans le reportage : Jean-Luc Bernoux, riverain et Stéphane Petit-Jean, de la fédération de pêche de la Corrèze - Un reportage d'Hugo Lemonier, Jean-Sébastien Tingaud et Marina Fillon



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus