Cet article date de plus de 6 ans

Tulle : le témoignage d'un rescapé des "pendus" et de Dachau

Jean Viacroze est aujourd'hui âgé de 101 ans. Le 9 juin 1944, il n'a pas fait partie des "pendus de Tulle" mais il a été déporté à Dachau. Il en est revenu. Il s'est confié à France 3 Limousin en ce jour de commémoration, 71 ans après le drame. 
En ce 9 juin 2015, la ville de Tulle, comme chaque année, veut se souvenir du drame du 9 juin 1944. Les SS débarquent dans la cité et procèdent à la pendaison de 99 habitants, en représailles d'opérations de maquisards. Mais le massacre ne s'arrête pas là : 149  personnes vont être déportées à Dachau. Dans le convoi, Jean Viacroze. Aujourd'hui âgé de 101 ans, il se souvient :
 

C'était l'horreur... Lorsque nous sommes arrivés à Dachau, les allemands ont déchargé les cadavres… des cadavres en décomposition."  

Le difficile retour

En 1945, les camps de concentration sont libérés. Sur ces 149 Tullistes, peu vont revenir de Dachau et les survivants ne sont plus que des ombres.
 

Il n'y a pas d'oubli mais tous les allemands ne sont pas comme ça et tous les SS n'étaient pas allemands"

Jean Viacroze est ami du Président de la République. François Hollande qui assistera à la traditionnelle marche silencieuse ce 9 juin 2015 en fin d'après-midi à Tulle. 
 

Une commémoration que vous pourrez suivre en direct à partir de 17h30 sur notre site internet limousin.france3.fr

durée de la vidéo: 01 min 42
Jean Viacroze, rescapé de la barbarie




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société histoire françois hollande politique