Cet article date de plus de 5 ans

Sophie Dessus : l'hommage du Président

"Sophie est morte comme elle avait vécu : en combattant". François Hollande a rendu hommage "en famille" à la député de Corrèze.
Le ton est donné dès le début du discours : on est en famille.

Pour François Hollande, après de nombreux rendez-vous avec Sophie Dessus en Corrèze ou à Paris, c'était aujourd'hui "une dernière réunion".
Dans un lieu symbolique : "Je ne connais pas une personnalité en France qui ait échappé au chemin vers la Papeterie..."

Il rend hommage à la femme, son obstination de fer, son imagination, son efficacité : "Sophie Dessus, c'était une énergie".

C'était une femme enagagée, qui ne dissimulait rien de ses convictions, mais qui savait travailler avec tous. C'est pourquoi elle pouvait être socialiste, écologiste, féministe : elle savait aller au bout de ses choix.


Le president parle de sa générosité : "Elle ne comptait pas son temps, elle ne comptait pas sa vie, elle partageait tout". 

Et il termine par un bel hommage :

Elle va manquer au président de la République, mais elle n'a jamais manqué à la République.  Aujourd'hui, c'est la République qui exprime la gratitude de la nation à l'égard d'une femme, d'une militante, d'une élue, et simplement d'une femme exceptionnelle.


 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société françois hollande politique