• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Coup de vent dès mardi sur le littoral Atlantique

Vagues à Cap Breton dans les Landes / © CC/Google
Vagues à Cap Breton dans les Landes / © CC/Google

Dès mardi 22 janvier un épisode météo va frapper la région et plus particulièrement les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Un vent fort et des vagues importantes surtout mercredi toucheront le littoral. Des risques de crues sont à prévoir également.

Par C.O


Cet épisode météorologique frappera tout le littoral et sera plus intense au Sud qu'au Nord. La perturbation arrivera dès mardi avec un vent qui va se renforcer dans la nuit de mardi à mercredi. En Gironde, il soufflera à 60 km/h, et sera plus fort dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques avec 70 km/h à 80 km/h.

Parrallellement de forts coefficients de marée vont marquer ces trois jours avec 105/106 mardi, 108 mercredi, et 106/102 jeudi. On aura par ailleurs des hauteurs d'eau importantes. Il faudra donc être vigilant lors de la marée haute prévue à 6h / 7h du matin mercredi. Les vagues pourraient atteindre 4 m à 5 m dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

Des cumuls de pluies importants sont prévus. Entre mardi minuit et mercredi minuit, on attend en plaine 5 à 10 mm en Gironde, 7 mm à 15 mm dans les Landes et 15 mm à 30 mm dans les Pyrénées-Atlantiques. En relief, on pourrait voir tomber 30 mm à 80 mm voire 80 mm à certains endroits. Certains secteurs seront donc sous haute surveillance. Peyrehorade en fera partie, car la commune est souvent sujette aux crues du fait de sa situation géographique : elle est en aval de la réunification du gave de Pau et de celui d'Oloron et un peu plus loin vient s'ajouter l'Adour moyen.

Dispositif "big bags" au Pays basque

La commune ne veut pas revivre les dégâts subis par la tempête "Christine" et qui avait inondé le casino de Biarritz. Début janvier 2014, la tempête et les fortes houles avaient formé des vagues qui avaient fait voler en éclats des vitres et inondé une partie du bâtiment Art Deco de 1929. Suite à cette tempête, une digue de sable haute de 3-4 mètres avait été régulièrement érigée pour briser l'énergie des vagues, mais en mars elle n'avait pas résisté, et avait été emportée par les flots entrainant de nouveaux dégâts.
A l'annonce de ce nouveau coup de vent la mairie de Biarritz a décidé de mettre en place des "big bags" déjà utilisés et qui semblent faire leurs preuves.
 

À Bordeaux, les quais sous surveillance

Certaines routes de Gironde proches de l'estuaire pourraient être coupées. Les quais seront épiés notamment en centre-ville de Bordeaux : rive droite près des locaux de Sud-Ouest, mais aussi rive gauche près des hangars ainsi que du côté de Bègles. Pour le moment aucun dispositif particulier n'a été mis en place.

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction du directeur

Les + Lus