Covid-19, le virus reste actif en Poitou-Charentes, mais le taux d'incidence est en baisse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

L'agence régionale de santé publie les chiffres du Covid pour la semaine écoulée, et même si on note une légère amélioration dans les deux départements charentais, le virus reste très actif.

La circulation du virus ne faiblit pas de façon significative dans la région, même si certains indicateurs sont encourageants, le taux d'incidence notamment qui est en baisse dans les quatre départements.

  • En Charente, le taux d'incidence (soit le nombre de cas pour 100.000 habitants) s'établit à 175,5 soit une baisse de 14,3 en une semaine.
  • En Charernte-Maritime, le taux d'incidence est de 170,8 soit une baisse de 23,1 points.
  • Dans les Deux-Sèvres, 260,3 soit une baisse de 15 points.
  • Enfin, dans la Vienne, le taux est de 231,4 soit une baisse de 21 points.

Le taux de positivité en baisse dans les deux Charentes

On note une amélioration du taux de positivité dans les deux départements charentais, avec une légère baisse du nombre de cas positifs sur les tests effectués.

  • En Charente, 7,2% des tests effectués la semaine passée étaient positifs, soit une baisse de 0,6%. 
  • En Charente-Maritime, le taux de positivité est de 5,6% soit moins 0,2%.
  • Dans la Vienne et les Deux-Sèvres, ce taux est en hausse en revanche. Dans la Vienne, 7,6% des personnes tstées étaient positives, soit une hausse de 0,1%.
  • Enfin dans les Deux-Sèvres, le taux de positivité s'établit à 8,3% soit une hausse de 0,7 points.

La couverture vaccinale continue sa progression

Au 21 avril, 155.801 personnes avaient reçu deux doses de vaccin dans la région, soit 8,4% de la population.
Dans le détail, le nombre de personnes vaccinées ( ayant donc reçu les deux doses) était de 29.443 en Charente, 61.501 en Charente-Maritime, 27.166 dans les Deux-Sèvres et 37.691 dans la Vienne.
Dès le week-end prochain (24 et 25 avril) en plus des personnels de l’Éducation nationale, de la police, de la gendarmerie et de la pénitentiaire qui en bénéficiaient déjà, de nouveaux professionnels du secteur privé, âgés de plus de 55 ans, pourront bénéficier de la vaccination AstraZeneca. Les conducteurs de véhicules, de taxis, de VTC, les contrôleurs des transports publics, les agents d'entretien, de gardiennage et de sécurité, les personels des magasins d'alimentation, les agents des pompes funèbres, et les ouvriers de l'industrie agro-alimentaire.