Tapisserie d'Aubusson : une renaissance pour la "Fée des bois"

Publié le
Écrit par FC avec GB

C'est une prouesse inédite : la tapisserie monumentale "La Fée des Bois", qui date de 1909, vient d'être retissée à l'identique et selon les techniques de l'époque par un atelier de Felletin, en Creuse.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Après plus de 4 ans de recherches et de tissage, la fée des bois a été dévoilée à la cité de la tapisserie d'Aubusson ce jeudi 20 mai.

L’œuvre monumentale a été présentée à côté de l'originale, la plus célèbre des tapisseries d'Antoine Jorrand, tissée à Aubusson il y a 112 ans.

Emerveillée

A l'origine de cette initiative, Francine Ortiz, collectionneuse privée tombée amoureuse de cette allégorie de la Creuse.

Elle était bien sûr aux premières loges, avec beaucoup d’enthousiasme : "Je suis comme tout le monde, émerveillée. J’aurais pu déplorer de ne pas avoir accès à l’œuvre originale, mais j’ai eu l’occasion de demander qu’elle soit rajeunie, plus gaie. Le rouge est autre, les bleus sont autres, les verts sont plus déliés… J’aime énormément l’œuvre que j’ai commandée il y a 6 ans, et ça m’épate."

 

Des joies et des peines

Ce travail d'orfèvre a été réalisé dans un atelier de Felletin. L'instant symbolique et émouvant de la tombée de métier avait eu lieu le matin de la présentation officielle, devant les lissiers eux aussi émus.

Thierry Gaudoin, premier lissier, confie : "C’est 4 ans et demi de travail, mais aussi d’existence pour des lissiers qui ont passé leurs joies et leurs peines sur cette tapisserie. Ce n’est pas des travaux qu’on fait au quotidien : dans un atelier on en fait une ou deux dans son existence. Moi j’ai eu le privilège d’en faire une."

Recherches

Il faut dire qu’en plus de sa taille, cette mission avait d’autres particularités.

Catherine Bernet, responsable de l'atelier, explique : "C’est un travail énorme, d’autant qu’on n’avait pas les éléments habituels, carton de tissage, chapelet de couleurs… Tout ça avait disparu. On n’est partis que de la tapisserie d’origine et il a fallu tout reconstituer."

La collectionneuse patientera encore quelques mois avant d'emmener chez elle sa nouvelle acquisition : elle sera présentée cet été à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité