Creuse : accusé de maltraitance sur des chevaux, il ne vient pas à son procès

Le procès de l'ancien propriétaire du haras de Dun-le-Palestel se tient ce matin au tribunal correctionnel de Guéret, en l'absence du principal intéressé.

L'ancien propriétaire du haras est accusé d'avoir laissé mourir une trentaine d'animaux.
L'ancien propriétaire du haras est accusé d'avoir laissé mourir une trentaine d'animaux. © France 3 Limousin
L'affaire remonte à mars 2014. L'ancien propriétaire du haras de Dun-le-Palestel aurait laissé mourir une trentaine de poneys. 25 autres bêtes avaient été retrouvées en piteux état et confiées à des associations ou des familles d'accueil.
L'homme, poursuivi pour maltraitance, avait quitté la région.
Il ne s'est pas présenté ce matin au tribunal correctionnel de Guéret, à l'ouverture de son procès. 
Il aurait envoyé un courrier au juge expliquant qu'il avait récemment fait un AVC et ne pourrait donc pas se rendre à l'audience.

Les haras de Dun le Palestel ont été mis en vente par la commune, et repris récemment par une professionnelle du cheval originaire du Lot.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice animaux