Cet article date de plus de 4 ans

Creuse : Laurent Daulny démissionne de la présidence des Républicains

Le maire de Dun-le-Palestel, candidat aux législatives a vu sa circonscritpion "réservée" à une femme par les nouvelles instances du parti. En réaction, il quitte la présidence des Républicains dans le département et demande une clarification.
© France 3 Limousin
Vu de Paris, il semble que le sort de l'unique circonscription creusoise ne soit pas très important.
Il y a une semaine, apprenant par un journaliste qu'il ne serait probablement pas le candidat de son parti pour les prochaines législatives en Creuse, Laurent Daulny a envoyé un e-mail à Jean-François Lamour, président de la commission nationale d'investiture (CNI) des Républicains.
Depuis ... rien, les explications demandées restent sans réponse.

"Paris se préoccupe peu de se qui se passe en province" déplore Laurent Daulny qui a donc décidé de quitter la présidence des Républicains en Creuse. 

La moindre des politesses aurait été d'être prévenu


Laurent Daulny a donc fait part  de sa décision officiellement à Bernard Accoyer, le secrétaire général du parti. "Il faut être droit dans ses bottes" revendique celui qui assume d'aller au bout de sa démarche en maintenant sa candidature. "Je sens du soutien derrière moi" ajoute-t-il.
La balle est maintenant dans le camp des instances parisiennes des Républicains.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections législatives élections