Creuse : les oubliés du Ségur de la santé manifestent à Guéret

Publié le

Des syndicats du secteur social et médico-social appelaient les salariés à se mettre en grève ce mardi 29 novembre. Ils réclament une revalorisation des salaires et l'amélioration des conditions de travail. Ils manifestaient dans une cinquantaine de villes en France dont Guéret.

A l'appel de plusieurs syndicats, ils étaient une quarantaine de personnels du secteur social et médico-social à manifester devant la préfecture de Guéret ce mardi 29 novembre matin. Un mouvement unitaire, privé et public réunis pour réclamer une hausse de leurs salaires et de meilleures conditions de travail.

Les oubliés du Ségur

"Ça fait plus d'un an que l'on manifeste pour que le Ségur soit accordé à tous. Au Centre Départemental de l'Enfance et de la Famille, quasiment la moitié des personnels sont concernés. Les maîtresses de maison ont été oubliées, les surveillants de nuit, les secrétaires, les hommes d'entretien et les cuisiniers. On se rend compte que ce sont les catégories qui touchent les plus bas salaires qui n'y ont pas droit. On trouve ça totalement injuste", s'indigne Raphaël Riffaud, éducateur au Centre de l'enfance et de la famille.

Les syndicats demandent une hausse des salaires d'au moins 300€ et leur indexation sur l'inflation. En 2021, le Ségur de la santé avait notamment abouti à une augmentation de 183 € pour les personnels de santé, excluant de cette revalorisation de nombreux salariés du secteur social et médico-social.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité