Deux patientes atteintes de la maladie de Lyme témoignent de leur quotidien

La piqûre d'une tique est à l'origine de la maladie de Lyme / © Patrick Pieul/DPA/picture-alliance/Newscom/MaxPPP
La piqûre d'une tique est à l'origine de la maladie de Lyme / © Patrick Pieul/DPA/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

La maladie de Lyme, provoquée par la piqûre d'une tique, concerne particulièrement le Limousin. Et il arrive que les personnes touchées développent une forme chronique de la maladie. Commence alors pour elles un calvaire au quotidien.

 

Par France Lemaire

Michèle et sa mère Danièle vivent toutes les deux à la campagne, dans la Creuse, et connaissent le risque lié aux tiques. Il y a 4 ans, Michèle développe un érythème migrant après une piqûre, elle est traitée par antibiotiques, dans les temps, mais vraisemblablement déjà piquée par des tiques auparavant, elle développe une babésiose, ce qui freine l'efficacité du traitement. 
 

 

Souffrance et tâtonnement dans les traitements




Un an plus tard, sa mère Danièle est également diagnostiquée positive à la maladie de Lyme. Depuis combien de temps est-elle contaminée, difficile à dire, mais elle souffre au quotidien : douleurs musculaires, difficultés à marcher, nausées, problèmes oculaires, et comme sa fille, dépression et fatigue chronique. 


Les deux femmes sont toujours traitées, parfois des cures d'antibiotiques, mais aussi des antipaludéens, de la phitothérapie, des huiles essentielles, sans vraiment connaître le traitement adéquat. 

Chaque malade de Lyme est unique, explique Michèle, représentante de l'association France Lyme pour la Creuse (...) Avant de tomber sur quelques chose qui marche, ça peut-être des années d'essais et de galère

La maladie de Lyme


La maladie de Lyme est transmise lors d'une piqûre de tique contaminée par une bactérie. Toutes les tiques ne sont pas porteuses de la bactérie.

En forêt, à la campagne, dès le printemps et durant tout l'été, il est recommandé de se déplacer jambes et bras couverts, et d'inspecter son corps au retour de la promenade. 

Les tiques piquent généralement dans les endroits chauds du corps comme la nuque, le cuir chevelu, le creux des genoux, de l'aine, du coude.

Il faut retirer la tique au moyen d'une pince conçue à cet effet, et ne pas utiliser d'éther, mais désinfecter et surtout surveiller l'emplacement de la piqûre durant plusieurs jours. Si un érythème rouge apparaît, il faut consulter son médecin sans tarder. 


 
Deux victimes de la maladie de Lyme témoignent de leur quotidien douloureux
Au delà de la polémique souvent évoquée sur les tests et le diagnostic de la maladie de Lyme, provoquée par la piqûre d'une tique, certains patients développent une forme chronique de la maladie, avec des conséquences sur leur quotidien. Rencontre dans la Creuse avec deux femmes touchées par la maladie, une mère et sa fille. Intervenants dans le reportage : Michèle et Danièle Baudry - Un reportage de Gwenola Beriou, Eric Boutin et Philippe Ruisseau


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les Carrelets de Garonne, un marathon fluvial en palmes et en eaux vives

Les + Lus