"Puppet master" : Robert Hendy-Freegard, soupçonné d'avoir blessé deux gendarmes en Creuse, interpellé en Belgique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Colyne Rongere .

La gendarmerie nous a confié que tout s'était accéléré hier en fin d'après-midi. Le "Puppet master" a été interpellé près de Bruxelles, vendredi 2 septembre 2022. Il est soupçonné d'avoir renversé deux gendarmes, après un délit de fuite jeudi 25 août sur la commune de Vidaillat, près de Guéret. Le suspect, identifié comme un Britannique très connu en Angleterre pour des escroqueries s'était volatilisé. La gendarmerie nous a confié que

Vendredi 2 septembre 2022, après neuf jours de cavale, Robert Hendy-Freegard, escroc mondialement connu, a été arrêté aux portes de Bruxelles, en Belgique.

Cet homme de 51 ans, particulièrement connu par les services de police outre-Manche, avait pris la fuite jeudi 25 août, après un refus d’obtempérer lors d’un contrôle d’élevage canin clandestin à Vidaillat, en Creuse, où il vivait avec sa conjointe depuis 2015. Il était particulièrement recherché, soupçonné d’avoir renversé deux gendarmes en voulant s'enfuir à bord de son véhicule.

Arrêté aux portes de Bruxelles

Depuis plusieurs jours, un travail d'investigation était mis en place avec les pays frontaliers, notamment avec la Belgique. Au total, une quinzaine d'enquêteurs, notamment issus de la section de recherche de gendarmerie de Limoges et du groupement de gendarmerie départementale de la Creuse.

« Tout s’est finalement accéléré ce vendredi en fin d’après-midi », confie la gendarmerie. Vendredi 2 septembre 2022, son véhicule est localisé par la police de Gand (Belgique), grâce à un lecteur de plaque automatique. Une Audi A3, celle avec laquelle il s’était volatilisé fin août. « Le véhicule était évidemment inscrit au fichier des véhicules signalés », précise la gendarmerie.

Rapidement, un système d’interception est mis en place. Robert Hendy-Freegard est actuellement entre les mains des autorités belges et doit prochainement être renvoyé en France.

Suite à son refus d’obtempérer, lors du contrôle de gendarmerie à Vidaillat, une enquête avait été ouverte par le parquet de Guéret, pour « tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique » puis confiée au pôle de l’instruction du tribunal judiciaire de Limoges.

Samedi 3 septembre 2022, il devrait comparaître devant un juge d’instruction chargé d’exécuter le mandat d’arrêt européen délivré à son encontre.

Rappel des faits

Jeudi 25 août 2022, deux gendarmes creusois ont été blessés alors qu’ils effectuaient un contrôle dans un élevage clandestin de chiens sur la commune de Vidaillat. Lors de cette opération, un homme a pris la fuite, heurtant les deux militaires avec son véhicule. L’homme en cavale, Robert Hendy-Freegard, est un escroc internationalement connu.

En 2005, la justice britannique a condamné Robert Hendy-Freegard à la prison à vie pour enlèvement, vol et tromperie. Accusé d’avoir extorqué un million de livres sterling à ses victimes.

La plateforme Netflix lui a d'ailleurs consacré une mini série-documentaire "The Puppet Master", en Français, "le Maître des Marionnettes", dans laquelle plusieurs victimes témoignent, comme Sarah Smith.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité