Agglomération de Guéret : encore une réunion qui tourne mal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Petit
16 des 20 élus représentant la ville de Guéret à la communauté d’agglomération ont quitté la salle de réunion.
16 des 20 élus représentant la ville de Guéret à la communauté d’agglomération ont quitté la salle de réunion. © F3 Limousin

Les rapports entre la maire de Guéret et le président de l’agglomération ne s’arrangent pas. Marie-Françoise Fournier demande la démission de l'exécutif et une gouvernance partagée. Eric Correia tente de son côté de faire des économies.

Mercredi 3 novembre 2021, les élus du grand Guéret se sont réunis à huis clos à la suite du rapport incendiaire diffusé par l’ex-directrice générale des services (DGS) avant qu’elle ne quitte son poste le 1er octobre dernier. Ce rapport aurait dû rester confidentiel.

Elle semble ne pas avoir trouvé sa place dans notre établissement public et a démissionné après seulement 10 mois.

Eric Correia, président de la communauté d’agglomération du grand Guéret

 

L’ex DGS pointe certains dysfonctionnements et dérives financières à la communauté d’agglomération.

 

Rappelons qu’un déséquilibre des comptes de 3,6 millions d’euros a obligé Eric Correia à augmenter la taxe foncière de 900% de la part de l'agglomération. La part de l'agglomération  ne représente que 7 à 8 % de la totalité de cette taxe.

Le président de l’agglomération relativise ce déficit : «compte tenu des excédents financiers sur certains postes, le besoin de financement réel n’est que de 600 000 euros. Nous avons cependant dû augmenter la taxe foncière pour retrouver une capacité de financement ».

 

Clash

Ce mercredi, 16 des 20 élus représentant la ville de Guéret à la communauté d’agglomération ont quitté la salle de réunion. Ils estiment avoir reçu une fin de non-recevoir après avoir demandé une gouvernance partagée à Eric Correia.

C’est la ressource humaine et l’organisation des services. C’est la remise à plat du budget et le travail autour des économies potentielles. C’est le problème de l’eau qu’il faut régler de toute urgence.  La mutualisation est une des seules pistes qui peut nous permettre de faire des économies réelles rapidement. Notre demande n’est pas de prendre la présidence de l’agglo, mais d’être présent dans la gouvernance».

Marie Françoise Fournier, maire de Guéret

 

Cabinet extérieur

Eric Correia a lui demandé à un cabinet extérieur d’accompagner son exécutif pour auditer toutes les compétences de la communauté d’agglomération ainsi que leur coût.

Il est en effet possible de stopper certaines d’entre elles qui ne sont que facultatives ou optionnelles comme la petite enfance, le tiers lieu, la défense incendie ou le parc animalier.

J’ai fait la proposition à Madame Fournier qu’il y ait un élu de sa majorité qui fasse partie de ce groupe de travail et qui ainsi fasse des propositions au cabinet d’étude qui seront étudiées. Après, nous ferons un choix politique tous ensemble.

Eric Correia, président de la communauté d’agglomération du grand Guéret

 

Polémiques à répétition

Le rapport diffusé de manière déloyale par l’ex-DGS de l’agglomération de Guéret n’a fait que raviver les tensions entre les élus de la ville et l’exécutif de la communauté d’agglomération.

En mars 2021, Marie Françoise Fournier souhaitait la démission d’Eric Correia. En mai 2021, la maire de Guéret était démise de ses fonctions de vice-présidente de l’agglomération.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.