Le centre de formation VTT de Guéret en passe de devenir une base arrière des JO 2024 ?

Publié le Mis à jour le

Avec la visite d'Edouard Philippe ce 5 avril, la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales est venue voir le Centre de Formation Jeunesse et Sport de Guéret. Projet : en faire une base arrière VTT pour les Jeux Olympiques de 2024.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Jacqueline Gourault souhaite que le centre de formation jeunesse et sport de Guéret soit une base arrière VTT lors des Jeux Olympiques qui se tiendront en 2024. Pour la ministre, l'espace naturel, le terrain d'entraînement de la forêt de Chabrières, la proximité du centre-ville de Guéret constituent des atouts.

 

1,7 million d'€ de travaux



Les travaux pour réaménager le site, aujourd'hui sous l'égide de Creuse Oxygène, devraient débuter à la fin de cette année 2019 et coûteraient 1,7 million d'€. Le projet sera proposé au Comité Olympique dans les semaines à venir, la décision sera prise après l'été.

 

Et pourquoi pas le lac du Causse ?



En juin 2018, la ministre des sports Laura Flessel s'était rendue au lac du Causse, sur la base nautique de référence en matière d'aviron. Le plan d'eau de 84 hectares situé à l'ouest de Brive et sa base ouverte toute l'année sont également en lice pour devenir une base arrière pour les JO de 2024.


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité