Creuse : Théo Menant, le prodige du cyclisme sur la route du professionnalisme

À 22 ans, Théo Menant est en passe de devenir un futur champion du cyclisme. En août 2020, il devient stagiaire professionnel au sein de l'équipe Total Direct Energie. L'occasion pour lui de prouver ses capacités et d'accéder au monde professionnel dont il rêve tant. Portrait.

En 2015, Théo Menant devient Champion de France juniors. Son maillot trône aujourd'hui dans le salon familial.
En 2015, Théo Menant devient Champion de France juniors. Son maillot trône aujourd'hui dans le salon familial. © Colyne Rongere - France Télévisions
Entre Théo Menant et le vélo, l'histoire commence en 2013. Alors que le jeune collégien a passé ses dernières années à pratiquer le foot, il se lance dans l'inconnu. Quelques années plus tard, le vélo est toujours sa passion, au point de vouloir en faire son métier.

Le jeune prodige foule ses premières pédales dans l'équipe Creuse Oxygène, en Pôle espoirs à Guéret. Il y restera jusqu'en 2017 après avoir cumulé plusieurs belles victoires dont un titre de Champion de France junior en 2015.

Quelques années au chemin escarpé

L'année suivante il rejoint les rangs de l'équipe Vendée U, réserve de Total Direct Energie. Des années prodigieuses et quelques complications ont forgé le caractère du jeune originaire de Bussière-Dunoise, en Creuse, "j'ai eu pas mal de saisons compliquées avec une mononucléose, quelques soucis de genou, une fracture au poignet il y a deux ans." Il considère d'ailleurs que sa seule et première saison pleine était la dernière en date.

C'est une récompense de signer ce contrat de stagiaire professionnel avec Total Direct Energie.

Théo Menant, cycliste

Mais Théo Menant sait rebondir. Il vient de signer son premier contrat de stagiaire professionnel pour l'équipe Total Direct Energie, une opportunité vers le professionnalisme qu'il ne compte pas laisser passer.
Pause pour Théo Menant et son ami Lucas Aumenier pendant leur session entraînement.
Pause pour Théo Menant et son ami Lucas Aumenier pendant leur session entraînement. © Colyne Rongere - France Télévisions
Comme souvent, Théo rejoint son ami d'enfance et voisin Lucas Aumenier, fidèle partenaire pour qui l'avenir de Théo a toutes les chances d'être brillant, "c'est vraiment un gros gros talent, un très gros moteur. Il se connaît très bien et il se gère bien. Quand il a quelque chose en tête, c'est très rare qu'il passe à côté, c'est une grosse force. C'est un profil qui est très intéressant pour aller à la marche au dessus, donc chez les professionnels."
Creuse : Théo Menant, le prodige du cyclisme sur la route du professionnalisme ©France 3 Limousin
Ce stage, il le voulait. Après un échec pour y accéder l'an dernier, Théo Menant n'a pas lâché l'affaire. Aujourd'hui, il souhaite "convaincre Total Direct Energie" qu'il a toutes les capacités pour devenir un professionnel de la petite reine et compte bien mettre en avant ses atouts pour arriver à ses fins, "ma force sur le vélo, ce sont mes capacités à être très rapide au sprint. Sur les arrivées groupées, je m'en sors souvent très bien. J'arrive à me dépasser sur les moments compliqués."

Plus que quelques jours pour Théo Menant avant d'enfiler la dotation de sa nouvelle équipe. Sur les prochains mois, Théo disputera plusieurs compétitions qu'il sait suivies par Total Direct Energie. Pas de Tour du Limousin pour l'instant mais des qualifications pour les championnats de France. Aujourd'hui, il rêve du Tour de France et du Paris-Roubaix pour espérer marcher dans les pas de son idole Tom Boonen.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport