"On commence à travailler dans les Ehpad et avec la maison d'arrêt", Radio Pays de Guéret s'est imposée dans le paysage médiatique

C'est l'un des médias les plus anciens et les plus appréciés. À l'occasion de la journée mondiale de la radio, gros plan sur Radio Pays de Guéret (RPG), l'une des radios locales associatives du Limousin. Elle est apparue sur les ondes il y a 17 ans et s'est fait une place comme un média local de référence en Creuse.

Elle a surgi sur les ondes fin 2007. Radio Pays de Guéret, 96.5 FM, diffuse en continu sur les ondes et le web depuis la Quincaillerie numérique. Elle compte aujourd’hui quatre salariés et une cinquantaine de bénévoles.

Au sein du groupe, Swan Achard, 29 ans, et déjà 11 ans d’ancienneté RPG. Il anime deux chroniques mensuelles de musique électro. "Du fait qu'il y ait plein de personnes différentes, on a un paysage musical très large, c'est trop bien pour ceux qui aiment la musique, pour découvrir de nouvelles sonorités... C'est ce que j'adore avec cette radio-là", sourit le jeune bénévole et membre du conseil d'administration.

Jusqu'à 200 heures d'antenne consacrées à l'éducation aux médias

Au menu des ondes : des chroniques, des reportages, des émissions... Mais aussi une vocation. RPG consacre entre 100 et 200 heures d’antenne à l’éducation aux médias, pour les scolaires mais pas seulement : "On commence à travailler dans les Ehpad, avec la maison d'arrêt de Guéret... Ça permet d'avoir une notoriété et une reconnaissance intéressantes." explique Thibaut Blond, chroniqueur et directeur de l'association RPG. "On est implanté sur un territoire, le but c'est de s'adresser à ses habitants mais surtout de leur donner la parole."

Aujourd'hui, ce média local est le partenaire privilégié de festivals comme le Lézard Vert de Fursac, de structures culturelles comme le cinéma de Guéret, mais aussi de plusieurs associations comme les paralysés de France (APF)... Radio Pays de Guéret a réussi à se faire une place dans le paysage médiatique.

De nouvelles radios émergent sur DAB+

Hervé Godechot, président du groupe de travail "Radios et audio numérique" à l'Arcom (régulateur de la communication audiovisuelle et numérique, ex-CSA), était notre invité en direct de ICI 19/20 ce mardi 13 février 2024

Le DAB+ est une nouvelle manière d'écouter la radio. "Le DAB+ est la radio ce que la TNT est à la télévision : on continue d'écouter la radio sur les ondes avec un poste sauf qu'on a un son de qualité numérique, sans grésillements, on ne perd plus le signal en voiture. Enfin, on n'a plus besoin de sélectionner sa radio par fréquence, il suffit de la sélectionner par ordre alphabétique", nous explique-t-il.

La bande FM étant saturée, il n'y a plus de place pour les nouvelles radios. "Avec le DAB+, on est sur une autre bande de fréquences, avec plus de place. Cela a permis à de nouvelles radios d'émerger, ça fait plus de choix pour les auditeurs".

Ecrit avec Marielle Camp.