Rencontres citoyennes à la mosquée de Guéret

La mosquée de Guéret s'est transformée en un lieu de débat sur la société ce dimanche 22 novembre, en présence des représentants des mosquées du Limousin, de la religion catholique, d'élus, de simples citoyens. Ensemble, ils ont chanté la Marseillaise. 

150 personnes représentantes des religions et de la société civile ont débattu à la mosquée de Guéret, suite aux attentats de Paris
150 personnes représentantes des religions et de la société civile ont débattu à la mosquée de Guéret, suite aux attentats de Paris © Thomas Milon
150 personnes se sont réunies autour des responsables religieux du Culte musulman du Limousin ce dimanche 22 novembre, à la mosquée de Guéret. Représentants des religions, élus, membres d'associations, citoyens ont condamné les attentats de Paris et ont marqué leur volonté de faire barrage à la stigmatisation.

L'association des musulmans de Guéret, à l'initiative de cette rencontre citoyenne, souhaite éviter de tomber dans les pièges tendus par le terrorisme : la confusion et la division. 

La rencontre s'est terminée par une minute de silence suivie de la Marseillaise. 


Vendredi soir, la mosquée de Limoges avait également rassemblé une centaine de citoyens. 

Dans le reportage qui suit, on entend

  1. Mustapha Masri, président de l'association des Musulmans de Guéret
  2. Mehmet Civan, président de l'association des Turcs de Brive
  3. Philippe Chopin, préfet de la Creuse


durée de la vidéo: 01 min 56
Rencontre citoyenne à la mosquée de Guéret

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme