Tour de France. À Evaux-les-Bains, les préparatifs commencent déjà pour le premier départ d'une étape en Creuse

L'organisateur du Tour de France, ASO, s'est rendu dans la ville départ d'Evaux-les-Bains pour y organiser les premières réunions des préparatifs début décembre. L'année prochaine se tiendra le 111e Tour de France, mais ce sera la toute première fois qu'une ville creusoise accueillera un départ d'une étape.

La nouvelle était tombée fin octobre. La onzième étape du tour de France 2024 mettra la Creuse à l'honneur, avec un départ d'Evaux-les-Bains le 10 juillet prochain. Une première pour le département. Et depuis l'annonce, les préparatifs avancent.

Des réunions pour préparer avec minutie

L'organisateur ASO s'est déjà rendu à Evaux-les-Bains de multiples fois. Le 7 et 8 décembre 2023, deux réunions ont été organisées pour les préparatifs techniques. La semaine suivante, une autre, sur la communication. À chaque fois, le maire Bruno Papineau était présent. 

"Ils nous ont expliqué ce qu'on peut faire, et ce qu'on ne peut pas faire, explique-t-il. C'est très précis, pour laisser le moins de place au hasard."

Être ville départ du Tour de France coûte une somme importante, mais la mairie n'a pas hésité une seconde. 

Le Tour de France, un investissement

" Selon l'organisateur ASO, on peut espérer 15 000 à 20 000 visiteurs", se réjouit le maire. S'il est difficile de quantifier l'apport supposé du Tour à une petite ville comme Evaux-les-Bains, le jeu en vaut la chandelle selon lui.

" Les retombées économiques sont avant, pendant, et après, à moyen long terme, affirme Bruno Papineau. Ça ne coûte pas grand-chose. Pour les Creusois, ça fait 40 centimes par habitant."

ASO a présenté l'exemple d'Albi. Pour un euro investi, douze ont été rendus à la commune, selon l'organisateur. Evaux-les-Bains et tout le territoire creusois espèrent désormais le même rendement pour 2024.