VIDEO. Pas de réouverture pour le musée de Guéret en 2023

durée de la vidéo : 00h01mn40s
Nouveau report d’un chantier à Guéret. Le Musée d’art et d’archéologie ne rouvrira pas l’année prochaine comme c’était prévu. C’est maintenant la partie historique de l’établissement qui nécessite d’importants travaux. ©Louis Claveau - France Télévisions

Alors que la facture des travaux vient à nouveau de s'alourdir à hauteur de 6,6 millions d'euros, le Musée d'art et d'archéologie de Guéret ne rouvrira pas en 2023, comme précédemment annoncé. C'est désormais la partie historique de l'établissement qui nécessite d'importantes rénovations.

Les œuvres attendaient leur nouvel écrin pour 2021, puis pour 2023. Mais la facture des travaux du musée d'Art et d'Archéologie vient à nouveau de s'alourdir, passant de 5,7 millions à 6,6 millions d'euros. Le musée n'est donc pas près de rouvrir ses portes.

Alors que l'ancienne équipe municipale avait initié l'agrandissement de ce fleuron de la ville de Guéret, c'est désormais la partie historique de l'établissement qui nécessite d'importants travaux de rénovation.

Rénovation de la partie historique du musée

Les salles d'expositions n'ont pas vu déambuler le public depuis 2019. Elles sont aujourd'hui ornées de caisses de rangements et de bâches de protection.

"Le diagnostic a été fait sur les planchers, ils sont insuffisamment dimensionnés d’un point de vue des règles de calcul pour pouvoir supporter une charge d’exploitation réglementaire dans un musée. Alors cela nécessite le renforcement des planchers", confie Pierre Widmann, directeur des services techniques de la ville de Guéret.

Les planchers, mais également sécuriser les circuits électriques et consolider les menuiseries et les toitures de cette bâtisse du 18e siècle. Autant de rénovations à prévoir suite au dernier diagnostic réalisé.

"Il n'y avait rien de prévu dans l'intégralité de l'ancien musée, seulement quelques travaux en régie, comme de la peinture", confie Marie-Françoise Fournier, actuelle maire (SE) de Guéret.

1 million d'euros de plus sur la facture

À mesure que la liste des travaux s'allonge, l'addition s'alourdit. Près d'un million d'euros supplémentaire à ajouter au budget initialement prévu pour ce dossier.

Côté financement, ça coince. "Au niveau des subventions, pour le moment, nous n'avons aucune promesse. Bien entendu, nous allons tout faire pour mener à bien ce projet, mais cela n'était pas prévu dans notre budget qui est de plus en plus serré avec l'augmentation des prix de l'énergie", ajoute Marie-Françoise Fournier.

Je n'ai aucune assurance sur le fait que nous parviendrons à l'inscrire dans notre plan d'investissement.

Marie-Françoise Fournier, maire (SE) de Guéret

Lors de sa commande, la précédente équipe municipale dit avoir pris en compte la partie ancienne dans le budget des travaux, mais selon le précédent maire de Guéret, d’autres choix ont été faits. "Nous avions décidé de faire les travaux nécessaires sur l’étanchéité, la peinture, l’électricité avec nos propres agents, c’est-à-dire en régie et avec l’argent que nous avions. On nous avait assuré que cela était possible… Et la municipalité pense que cela ne l’est pas. Là, il peut y avoir une différence d’appréciation", confie Michel Vergnier, ancien maire (PS) de Guéret.

L'ancien maire pensait d'ailleurs ouvrir les portes du musée dès 2019. Selon lui, ces retards sont dus à de multiples facteurs : la crise sanitaire, la guerre en Ukraine et cette entreprise de gros œuvre, indispensable aux travaux, qui a mis la clé sous la porte. "Les ennuis se sont accumulés, imprévisibles et aléatoires. C'est dommage, je pense que ce projet doit aller au bout, c'est un beau projet pour la ville de Guéret."

À ce jour, le musée de Guéret dispose donc d'un accueil et une billetterie flambant neufs, mais des salles d’exposition encore à rénover, et dont le financement, reste à trouver. Difficile de savoir dans ces conditions quand le lieu pourra  - enfin - rouvrir ses portes au public.