Cet article date de plus de 4 ans

La difficile rentrée des GM&S

Les salariés de l’usine GM&S sont rentrés ce matin après trois semaines de vacances. Pas facile de se détendre quand on sait qu’on risque de perdre son emploi. Le tribunal de commerce de Poitiers se prononcera le 4 septembre sur la seule offre de reprise.
Le site GM&S, bloqué à nouveau depuis ce matin
Le site GM&S, bloqué à nouveau depuis ce matin © Gwendolina Duval
Il est plus que probable que le 4 septembre, les juges acceptent l’offre de reprise de GMD. Le principal point d’achoppement portait sur les loyers très élevés qu’aurait dû payer GMD pour occuper le site. 180 000 euros par an à fonds perdus qui auraient plombé les comptes.

Or, Alain Martineau, le PDG de GMD, serait sur le point de racheter les murs pour un million d’euros.

L’offre de reprise de GMD prévoit de ne reprendre que 120 salariés sur 277.

Pressions

Les salariés bloquent l’usine depuis ce matin. Ils prévoient d’autres actions dès la semaine prochaine. Leur objectif est de limiter la casse sociale.

durée de la vidéo: 02 min 01
La difficile rentrée des GM&S ©F3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie social