Les fouilles archéologiques dévoilent des vestiges presque intacts

A deux pas de la Souterraine, sur la nationale 145, une future zone d'activité commerciale est en projet. Mais avant de bâtir du neuf, on fouille le passé. Un chantier archéologique préventif piloté par l'INRAP qui livre de belles surprises !  

Des récoltes ont été retrouvées, conservées sous terre, pendant au moins 800 ans.
Des récoltes ont été retrouvées, conservées sous terre, pendant au moins 800 ans.
Pelleteuses, truelles… les grosses machines comme les petites mains s’activent. Et il y a du travail. Deux mois et demi de chantier. Dans ce vaste site de près d'un hectare vivaient, dès le 9e siècle, des familles paysannes. En témoigne la découverte d'un nombre impressionnant de silos à grains, certains intacts, avec même des restes des récoltes d'époque. 70 prélèvements ont été réalisés.

Une lampe à huile 

Un ensemble quasi complet d'habitat, avec une originalité en plus : deux vastes galeries souterraines qui servaient probablement de refuge aux paysans, ou qui permettaient de cacher au seigneur une partie des récoltes.
 
Le tout est encore en cours de dégagement, mais il a déjà permis de trouver aussi quelques pépites, comme une lampe à huile, entière. 

Et l'équipe est quasi certaine de trouver davantage de mobilier. Il reste en tout cas un gros travail à faire, d'ici le 13 décembre, et la clôture des fouilles.
 
Une vie médiévale presque intacte, sortie de terre
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine