Cet article date de plus de 3 ans

GM&S : liquidation judiciaire avec poursuite d'activité

Le tribunal de commerce de Poitiers a prononcé, vendredi 30 juin 2017, la liquidation judiciaire de GM&S mais en autorisant une poursuite d'activité jusqu'au 21 juillet minuit. Sur le site creusois, les salariés s'y attendaient mais ils sont abasourdis. 
© Samuel Chassaigne / France 3 Limousin
Le tribunal de commerce de Poitiers a rendu sa décision ce vendredi 30 juin 2017 et prononce la liquidation judiciaire de l'entreprise GM&S de La Souterraine. Néanmoins, l'activité sur le site va se poursuivre jusqu'au 31 juillet minuit. Sur place, les ouvriers s'attendaient à une telle décision. La colère est contenue. Le personnel abasourdi.

Ils esperaient 3 mois de sursis, ce sera finalement 3 semaines. Hier, jeudi 29 juin, l'industriel GMD a déposé une offre ferme de reprise prévoyant de sauver 120 emplois sur 277. Les représentants du personnel disposent dont d'une vingtaine de jours pour négocier les conditions de reprise de l'usine et tenter d'obtenir des primes supralégales de licenciement pour ceux qui vont perdre leur emploi.

Yann Augras, représentant du personnel : 

On sait que 120 emplois ce n'est pas viable et pour les primes supralégales, on va se battre. On est en Creuse. Ici, du boulot, y'en a plus


Le tribunal de commerce étudiera l'offre de reprise de GMD lors d'une audience le 19 juillet. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie social